Colton Parayko a signé un contrat de 52 millions de dollars

Vous cherchez comment, en 2021, assurer vos vieux jours et ceux de votre descendance? Il y a un moyen très simple d’y arriver. Mais pour ce faire, il y a des étapes précises à accomplir.

Vous êtes prêts?

  1. Avoir moins de 30 ans.
  2. Être un défenseur de la LNH.

C’est tout. Ce sont les étapes.

Après tout, c’est un procédé qui a fonctionné pour Darnell Nurse, Adam Pelech et Seth Jones, qui ont tous signé un contrat de huit saisons. De son côté, Dougie Hamilton a obtenu un contrat de sept ans et Zach Werenski, quant à lui, a eu droit à six ans.

Et à cette liste, on doit maintenant y ajouter le nom de Colton Parayko.

Le défenseur des Blues de Saint-Louis, à qui il restait un an de contrat à 5.5 M$, vient d’apposer sa signature sur un contrat de huit ans. Il gagnera 6.5 M$ par saison, soit 52 M$ au total de 2022 à 2030.

J’ai souligné l’ironie au début de mon papier parce que oui, des gros noms ont obtenu un contrat. Cependant, il y a aussi des défenseurs qui ne sont pas forcément récompensés à la hauteur de leur contribution puisqu’ils gagnent trop d’argent. Et c’est tant mieux pour eux.

Le cas de Parayko n’est pas différent. Oui, le défenseur est bon, mais le sera-t-il encore en 2030? Est-ce qu’il n’a pas déjà commencé à s’essouffler?

Je comprends qu’au cours des dernières années, un gars comme Alex Pietrangelo soit parti et que la direction des Blues, qui construit par sa défensive, veuille s’assurer de ne pas perdre d’autres morceaux. C’est une réalité logique.

Mais dans les faits, ça reste un très long contrat pour un gars qui ne joue pas systématiquement sur ta première paire. Qui sait s’il ne déclinera pas rapidement dès 2025?

En rafale

– Super.

– Autre controverse à Chicago.

– Les Mets se surpassent.

– Un bel exemple pour le jeune.

– Avis aux intéressés.

PLUS DE NOUVELLES