Cole Caufield est la meilleure aubaine dans la LNH en ce moment

Si je vous dis que Cole Caufield est bon sur la glace, il n’y a pas grand monde qui va m’obstiner. Mais il est bon à quel point? Assez pour faire très bonne figure dans une statistique assez surprenante : Il offre aux Canadiens le meilleur rapport qualité-prix de toute la LNH actuellement.

Il coûte 46 359$ par point à Geoff Molson!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par RDS (@rds)

Avec ses 11 buts et 8 passes en 18 parties et son salaire de 880 833$, il vaut son pesant d’or pour les Canadiens. Imaginez-vous qu’il est le deuxième attaquant le moins payé du Canadien tout juste devant Michael Pezzetta à 750 000$.

Le pire c’est qu’à chaque point qu’il produira cette saison, son 880 833$ en salaire va être de plus en plus fractionné. Au rythme où il produit en ce moment, soit plus d’un point par match, Caufield pourrait finir par coûter quelque chose comme 10 000$ par point. C’est complètement fou!

En plus, comme il est hyper spectaculaire et qu’il compose l’un des meilleurs duo de la LNH avec Nick Suzuki, il aide les finances du club en remplissant l’aréna chaque soir. Geoff Molson doit être mort de rire en ce moment. Mais ça va changer à la fin de la saison puisque Caufield est dû pour un nouveau contrat et il aura droit à une hausse importante de salaire.

Malheureusement pour Molson, il ne fait pas que de bonnes affaires avec son alignement. Mike Hoffman et Josh Anderson ne lui en donnent pas beaucoup pour son argent. Mais il y a encore pire!

Molson a aussi le plus mauvais rapport qualité-prix de la ligue en Evgenii Dadonov. Le Russe n’a qu’un seul point, un but, depuis le début de la saison. Ce qui veut dire qu’il a coûté 5 M$ par points à son patron jusqu’à maintenant. Sacré contraste entre Caufield et lui!

Au moins Dadonov ne sera plus avec le CH à la fin de la saison et Geoff n’aura plus à dépenser une seule cenne sur lui contrairement à Anderson et Hoffman. À moins que Kent Hughes réussisse l’impossible en l’échangeant à Vegas comme je vous en parlais plus tôt ce soir.

En rafale

– Les joueurs de l’édition actuelle du CH ont refusé d’être présents au lancement du livre de Pierre Gervais.

– Au tour du chanteur The Weeknd à avoir de l’intérêt pour l’achat des Sénateurs d’Ottawa.

– Et de 100 buts en avantage numérique pour Leon Draisaitl.

– Qui ne se souvient pas d’une game des Expos avec Denis Casavant?

PLUS DE NOUVELLES