CMJ : Joshua Roy et Riley Kidney sont presque assurés d’y retourner cet hiver

Il ne reste plus que quelques jours avant le début de la reprise du CMJ 2022, qui se mettra en branle le 9 août prochain. Même si plusieurs gros espoirs n’y seront pas notamment en raison de l’ouverture imminente des camps dans la LNH, il y aura tout de même une belle brochette de jeunes joueurs présents.

Pour les partisans du CH, il y aura cinq espoirs de l’équipe : Juraj Slafkovský, Kaiden Guhle, Filip Mesar, Joshua Roy, Riley Kidney, Jan Mysak, Oliver Kapanen et Petteri Nurmi.

Évidemment, les deux premiers retiendront plus d’attention étant donné qu’ils représenteront l’équipe canadienne, mais également parce qu’ils font partie des espoirs les plus prometteurs de l’équipe.

Ceci dit, à l’heure actuelle, on peut se demander s’ils ne seront pas seulement des attaquants de surplus, mais la bonne nouvelle, c’est qu’en regardant à long terme, on peut se douter qu’à moins d’une surprise, les deux sont presque assurés de retourner au CMJ cet hiver.

Ce faisant, ils deviendraient les deux premiers espoirs de l’histoire du Canadien issus du même repêchage à jouer pour ÉCJ lors de deux CMJ consécutifs. Et encore plus impressionnant : les deux ont été repêchés hors du top-60 en 2021, ce qui fait en sorte qu’ils n’étaient pas « prédestinés » à dominer au niveau junior.

Évidemment, ils devront garder la santé d’ici la période des Fêtes, mais à moins de les voir connaître une baisse de régime épouvantable, ils risquent de pouvoir conserver leur place au sein de l’équipe dans quelques mois.

Rappelons que les deux jeunes ont dépassé le cap des 100 points dans la LHJMQ l’an dernier et qu’à moins d’une énorme surprise, ils retourneront dans le circuit Courteau en 2022-23. Avec un an de plus, les deux devraient encore connaître une grosse campagne.

Kidney et Roy ont d’ailleurs répondu à quelques questions de la part de TSN.

Dans le cas de Kidney, il affirme que c’était un rêve pour lui de prendre part au tournoi. Il est heureux de savoir que les dirigeants d’ÉCJ ont aimé son jeu, lui qui se décrit comme un « centre traditionnel ».

De plus, Kidney ajoute qu’à la demande du CH, il essaie de prendre un peu de poids cet été. Son horaire est assez chargé, si bien qu’il n’a pas beaucoup de temps pour le faire, mais il note qu’il a pris huit livres depuis le début de l’été. Son secret? La bonne cuisine de sa mère.

Pour ce qui est de Roy, il avoue lui aussi qu’il est content de faire l’équipe, lui qui sent qu’il avait bien fait au camp de l’équipe à l’hiver dernier (où il avait été l’un des derniers joueurs retranchés). Roy mentionne également que le Canadien lui a demandé d’essayer d’avoir un style de jeu plus « professionnel », c’est-à-dire plus solide sur 200 pieds.

Les deux essaient de suivre les conseils du Tricolore à la lettre, donc.

Bref, on verra si les deux jeunes sauront s’illustrer avec ÉCJ cet été. Sinon, ils risquent d’avoir la chance de le faire à nouveau l’hiver prochain.

En rafale

– Mon collègue Maxime Truman était sur les ondes du 91,9 Sports plus tôt aujourd’hui.

– À écouter.

– Des rencontres à surveiller au premier tour de l’Omnium Banque Nationale.

– Pour écouter la chronique baseball de mon collègue Charles-Alexis Brisebois, c’est ici :

– Des nouvelles d’Anthony Edwards, qui fête ses 21 ans aujourd’hui.

PLUS DE NOUVELLES