Christian Dvorak est un cadeau offert au Canadien aux yeux de Renaud Lavoie

Exit light Jesperi Kotkaniemi.

Enter night Christian Dvorak.

Une page s’est tournée le weekend dernier, lorsque Marc Bergevin a décidé de ne pas égaler l’offre hostile déposée à Jesperi Kotkaniemi et d’aller chercher Christian Dvorak par la suite.

Le consensus général chez les gens à qui j’ai parlé depuis? Le Canadien a encore une fois mal repêché en première ronde et mal développé l’un de ses meilleurs espoirs… mais il a quand même réussi à tourner une situation catastrophique en situation pas si pire que ça au final. Bref, c’est comme si le Canadien avait perdu beaucoup d’argent avec des actions X à la bourse de Toronto il y a trois ans, mais qu’il avait gagné (un peu moins) avec des actions Y à la bourse de New York la semaine dernière. Le résultat est négatif, mais il aurait été bien pire s’il n’avait pas été jumelé à un bon coup récent. Bref, on a évité le pire…

À quoi peut-on s’attendre de Christian Dvorak chez le Canadien?

À un gars responsable défensivement, capable de produire à cinq contre cinq et en power play.

À un gars qui sait comment bien feeder ses ailiers, qui travaille constamment fort et qui est apprécié de ses coéquipiers.

À un joueur qui ne triche pas, ni sur la glace ni en gymnase ou dans les bars.

Et à un gars qui est bon sur les mises au jeu.

Guillaume Lefrançois mentionnait ce matin dans La Presse que Dvorak est en avance sur Phillip Danault au même âge (25 ans), au niveau des statistiques offensives…

Mais Stéphane Laberge nous rappelait à peu près au même moment que Dvorak a inscrit 13 buts par saison en moyenne depuis son arrivée dans la LNH. S’il est si en avance que ça sur Danault, c’est parce que Danault n’avait pas encore éclos pleinement à 25 ans.

Reste à savoir si Dvorak deviendra encore meilleur à Montréal, avec de bons ailiers à ses côtés et des responsabilités accrues.

Renaud Lavoie croit beaucoup en Dvorak et il n’a pas eu peur de le mentionner sur les ondes de LCN hier.

Selon Renaud, Christian Dvorak est à des années lumières devant Jesperi Kotkaniemi présentement.

« Ce n’est même pas proche […] C’est un gars qui a plus d’attaque que Kotkaniemi, qui est vraiment meilleur défensivement. Il peut jouer en avantage numérique, en désavantage numérique. Ce n’est pas du tout du tout le même joueur de centre. C’est comme si c’était un cadeau qui était offert à Marc Bergevin et au Canadien. » – Renaud Lavoie

On revient à ce que je vous écrivais d’entrée de jeu : Marc Bergevin s’est planté avec la sélection et le développement de Jesperi Kotkaniemi. Cependant, il est parvenu à éviter le pire et à bien jongler durant la dernière semaine.

Ceci dit, Renaud en met peut-être un peu trop, oubliant de parler de la sélection hâtive de Kotkaniemi et vantant peut-être un peu trop Christian Dvorak. Ceci étant dit, il a raison sur un point : présentement, Dvorak est un meilleur joueur de centre que Jesperi Kotkaniemi.

Dvorak est là pour remplacer Danault (premier centre) et non Kotkaniemi (troisième centre). Reste à déterminer qui sera le troisième centre de l’équipe en octobre… #Evans? #Poehling?

En rafale

– Trois raisons qui pourraient faire regretter le départ de Kotkaniemi chez le Canadien. [TSLH]

– Theoren Fleury l’a échappé complètement sur Twitter en liant COVID-19, vaccins, gouvernement, passeport vaccinal et pédophilie. [HFeed]

– Carey Price est le 50e meilleur joueur de la LNH actuellement selon NHL Network… derrière Max Pacioretty notamment. [RDT]

– Tyler Bozak est toujours sans contrat ce matin. Pourrait-il être une option intéressante pour le Canadien (à un salaire d’environ 1 million $)? [TSLH]

– Direction la Suisse pour Denis Malgin. [NTR]

– Dominik Kahun poursuivra aussi sa carrière en Suisse. [NTR]

– Marko Dano a quant à lui signé un contrat en République tchèque. [NTR]

PLUS DE NOUVELLES