Chris Wideman croit en la direction que prend l’état-major du CH

Fraîchement signé par le Canadien, Chris Wideman s’adressait aux médias vers 16h.

Évidemment, le défenseur est très excité et heureux d’être de retour. Il a bien fait l’an dernier en étant un spécialiste du jeu de puissance et un excellent coéquipier.

Mais pour revenir à sa présence médiatique cet après-midi, il croit que Kent Hughes et Jeff Gorton amèneront le Canadien sur terre promise plus vite que les gens le croient. Il a également ajouté qu’il aimait l’ambiance dans une équipe de 32e place, « imaginez l’an prochain, lorsque l’équipe va gagner ». Il semble clair que la saison 2021-2022 n’était qu’une erreur de parcours et que Montréal sera plus compétitif en 2022.

Lorsque Marc Bergevin a signé Wideman sur les modalités d’un contrat d’une saison, le défenseur savait qu’il pouvait s’agir de sa dernière chance en LNH. Avec une saison de 27 points en 64 rencontres, on peut dire que l’Américain a réussi sa mission, soit de prouver qu’il peut jouer dans la ligue.

À sa dernière soirée à Montréal lorsque la saison a pris fin, Wideman a dit à sa femme qu’il se voyait dans la Métropole dans le futur.

Le gars aime vraiment les nids de poule l’atmosphère montréalaise.

Celui qui a porté le numéro 20 cette saison est conscient que son numéro ne sera jamais retiré dans les hauteurs du Centre Bell, mais il veut être un joueur qui sera reconnu à tout jamais comme un bon coéquipier. Il veut qu’à son départ de l’organisation, l’équipe soit dans une meilleure position.

Wideman deviendra agent libre sans restriction à la fin de la saison 2023-2024.

En rafale

– Wright est très mature pour son âge.

– Même chose pour Slafkovsky.

 

– Wow!

– Il prendra peut-être une année sabbatique.

– C’est la fille de Jarome.

– Jimmy G absent du mini-camp des 49ers.

PLUS DE NOUVELLES