C’est la faute à Mike Babcock et même à Claude Giroux? | Luc Gélinas a du matériel | Quel est le plan B de la Caroline? Québec?

Je sors tout juste du studio de Capitale Rock où nous y avons jasé du Canadien et de Michael McCarron. Bref, afin de couronner ma journée de façon positive, j’ai décidé de vous jaser des Red Wings de Detroit. Les propos ne seront peut-être pas pleinement positifs, mais c’est une rubrique que j’ai eu du plaisir à composer.

Les Red Wings de Detroit ont été considérés comme une dynastie des temps modernes lorsque Steve Yzerman et Nicklas Lidstrom ont guidé cette brillante organisation. Lors des 20 dernières années, les Wings ont soulevé ce fameux trophée argenté lors des printemps de 1997, 1998, 2002 et 2008. En 97, 98 et 2002, c’est Scotty Bowman qui pilotait cette équipe et, en 2008, c’est Mike Babcock qui tenait les rênes.

En plus de ces 4 dernières Coupes Stanley, cette organisation stable qui a construit son alignement principalement par le repêchage a accédé au bal printanier lors des 24 derniers printemps. Toutefois, cette séquence pourrait prendre fin dès cette saison puisque les Wings bataillent férocement contre les Flyers afin de se décrocher une place en séries.

Mike Babcock a déserté la ville de Detroit afin d’empocher une tonne de millions que Ken Holland ne pouvait lui offrir. Toutefois, la raison évoquée était de se rapprocher de chez lui… C’est comme une bonne vieille cassette qu’utilise couramment Marc Bergevin et Michel Therrien, ça. Ce n’est certes pas la même cassette, mais c’est une cassette quand même.

Cela dit, après le départ de Babcock, Holland a choisi Jeff Blashill afin de guider sa formation toujours garnie du capitaine Henrik Zetterberg, du Prince Datsyuk et du Général Kronwall, mais qui sont aussi vieillissant. Blashill a fait ses classes au sein du club ferme des Wings, les Griffins de Grand Rapids, et il était le candidat idéal afin de prendre le trou laissé vacant par Babcock.

Babcock chaussait de gros souliers et si Blashill ne parvient pas à véhiculer son équipe vers le bal printanier, il n’aura pas rempli les souliers de Babcock à sa première saison derrière le banc des Wings. Je suis d’accord, Blashill a dû vivre avec certains impondérables comme la tenue inconstante de ses gardiens, des blessures à des joueurs clés comme Datsyuk et Kronwall ainsi que la pression de faire les séries éliminatoires pour une 25e saison successive.

Si Blashill ne remplit pas ce mandat d’accéder aux séries pour une 25e fois consécutive, la question qui tue devrait faire surface : « Si Mike Babcock avait encore été en selle, les Wings auraient-ils accédé à cette danse? »

Oui, ce sera la faute à Babcock!

Notre cher ami Luc Gélinas pourra pondre son prochain roman en l’intitulant : C’est la faute à Mike Babcock!

Force est d’admettre que Blashill pourrait échouer cette mission avec un alignement qui a tous les éléments pour permettre à cette formation d’accéder aux séries. C’est vrai, ce n’est pas la faute du coach, mais aux joueurs que le coach entraîne. Donc, le message ne passe pas totalement ou c’est plutôt une malchance ou une année de transition?

Au final, j’ai l’impression que Claude Giroux et les siens empêcheront les Wings d’offrir un printemps excitant à une ville qui est habituée de vivre cette stimulation.

En rafale
– Un petit retour sur la différence entre Eugene Melnyk et Geoff Molson. Quoiqu’au bout du compte, les deux sont coupables. [JDM]

– P.K. Subban est débarqué à Detroit et il attend uniquement le feu vert des médecins :

– Si je me fie à ce tableau, le Canadien sera en mesure de recruter Pierre-Luc Dubois, hehehe!

– David Desharnais a le sourire aux lèvres et il a même poussé une petite joke :

A-t-il piqué son entraîneur en lançant une joke comme ça? #BrassageDeSalade #TropDeCentres

– John Scott a l’air d’apprécier sa vie à St-John’s alors il nous offre une visite « vidéo » de Terre-Neuve. [SN]

– Malgré des statistiques correctes lors des éliminatoires de la KHL, je ne m’ennuie vraiment pas d’Alex Semin :

Ses statistiques en séries de la LNH sont très ordinaires, en passant!

– Jonathan Drouin est conscient et il semble réellement avoir pris un coup de vieux avec son épisode de « déserter le Crunch ».

Rumeur : C’est fort probable que Dave Cameron se retrouve sans emploi après la présente saison. Je pense que personne ne sera surpris, malheureusement…

– Je ne crois pas que Karmanos parviendra à se trouver un partenaire minoritaire afin d’éponger les pertes de son équipe (Hurricanes). Quel est le plan B? Québec?

https://twitter.com/FredPoulin98/status/712659676693921792

– Le match en plein air qui opposera les Flyers aux Penguins aura lieu une semaine plus tard que prévu au départ. [TVASports]

– Les Islanders de New York ont offert un contrat d’entrée au cerbère Eamon McAdam. McAdam a été sélectionné en 3e ronde lors de l’encan de 2013. [NHL]

– La technique papillon serait la principale raison des blessures que subissent les gardiens de but. [ICIRC]

Disons que je ne suis pas tombé en bas de ma chaise en lisant cet article!

– C’est un retour au Minnesota pour Niklas Backstrom :

– La Ligue nationale tente de moderniser le hockey amateur nord-américain? [ICIRC]

Rappel : Alex Kovalev a officiellement abandonné sa carrière de joueur et il s’est déniché du boulot avec le HC Viège, une équipe de la Ligue nationale Suisse B. [25S]

– Comment trouvez-vous le nouveau masque du cerbère des Blues de St.Louis, Anders Nilsson?

– Alex Rodriguez accrochera son gant après la saison 2017 puisque son contrat se terminera et que le facteur « âge » aura probablement raison de lui. [SC]

– Je vous quitte avec la photo cute du jour :

PLUS DE NOUVELLES