John Carlson a dû se faire rattacher l’oreille à la tête après avoir reçu un tir

Si vous avez une âme sensible, je vous conseille de vous abstenir.

Le 23 décembre, une scène horrible s’est produite à Washington. Le défenseur des Capitals, John Carlson, a reçu un tir directement sur la tête et a dû quitter le match alors qu’il avait le visage ensanglanté.

Les images qui suivent sont difficiles à regarder :

Carlson s’est immédiatement dirigé vers le vestiaire, où il a reçu les soins médicaux de l’équipe. Mais il a ensuite été transporté à l’hôpital, et c’est là que l’histoire devient un peu inquiétante.

La gravité de la blessure était tellement grave que le principal intéressé a dû se faire rattacher l’oreille à la tête. Oui, vous avez bien lu.

C’est sa femme, Gina Carlson, qui en a fait mention par le biais d’une publication sur son compte Instagram :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gina Nucci Carlson (@gnacarlson)

Évidemment, je vous épargne les images en question parce que c’est tout simplement dégueulasse et parce que ce n’est pas très approprié dans les circonstances. Et j’estime que si Mme Carlson n’avait pas dévoilé les détails de l’histoire, peut-être qu’on n’en saurait pas autant en date d’aujourd’hui.

Pour l’instant, vous comprendrez qu’aucune date n’est prévue pour le retour du défenseur étoile dans la formation. Les Capitals ont déclaré qu’il manquera beaucoup de temps (période indéterminée)…

Et on peut s’attendre à ce qu’il manque le reste de la saison. 

Cela démontre à quel point le hockey peut être un sport dangereux… Et ça démontre à quel point les joueurs sont toughs. J’ai mal pour Carlson juste en y pensant…

La bonne nouvelle, toutefois, c’est qu’il était à la maison deux jours plus tard afin de célébrer le jour de Noël avec sa famille, comme l’a écrit sa femme dans sa publication Instagram.

On ne peut que lui souhaiter une bonne réhabilitation, ceci dit.

Peut-être que cela incitera quelques joueurs à mieux se protéger et à porter des protecteurs d’oreilles, non?

En rafale

– Ça en dit beaucoup, non?

– J’ai tellement hâte à ce soir.

– L’étoile de la soirée semble être prête à briller.

– Sacré McDavid. Il est sensationnel!

– Sur papier, il s’agit d’un excellent club de hockey.

PLUS DE NOUVELLES