Carey Price n’abandonne pas l’idée de gagner une Coupe Stanley

C’était aujourd’hui que Carey Price s’adressait aux médias pour la première fois depuis un bon moment. Rappelons qu’après avoir été le gardien #1 de l’équipe pendant plus d’une décennie, le cerbère connaît de sérieux ennuis de santé depuis le parcours en séries de l’équipe à l’été 2021 et qu’il n’a joué que quelques matchs depuis, soit à la fin de la dernière campagne.

Qu’est-ce que je retiens de ce point de presse fort attendu de Carey Price?

1. Évidemment, il a été questionné à savoir s’il avait l’intention d’accrocher ses patins. Ceci dit, comme prévu, il a affirmé qu’il n’a pas l’intention de se retirer (après tout, en ne le faisant pas, il peut toucher l’entièreté de l’argent qui lui est dû, et ce, sans trop impacter la masse salariale de l’équipe), mais ce qui est intéressant, c’est qu’il a semblé affirmer qu’il n’écarte pas l’idée d’un retour.

En fait, pour reprendre ses mots, Price affirme qu’il « n’abandonne pas l’idée de gagner une Coupe Stanley » un jour ou l’autre.

Ceci dit, Price sait que la route vers un éventuel retour ne sera pas simple. Il a noté que l’opération (qui ressemble à une « opération Tommy John du genou ») qui lui permettrait potentiellement d’effectuer un retour en est une qui n’a pas un taux de succès énorme (il a parlé d’environ 50 % de réussite) et il veut essayer de poursuivre la réhabilitation (qui ne va pas très bien jusqu’à maintenant, selon Price) avant tout.

Par contre, Price sait qu’il n’est pas en mesure de s’entraîner à un niveau professionnel en ce moment. Or, il a jasé avec des gars qui ont eu une blessure semblable à la sienne, et ce qu’il en retient, c’est qu’il semble y avoir une amélioration après un an. Est-ce qu’un retour l’an prochain ou dans deux ans pourrait être relativement réaliste, donc? J’en doute, mais on ne sait jamais.

Mais le plus important pour Price, c’est surtout de ne plus ressentir de douleur sur une base quotidienne. Il avoue qu’il en est présentement au point de souffrir en portant ses enfants ou en montant des escaliers. Ce qu’il veut, c’est de pouvoir être capable de s’occuper de ses enfants pour plusieurs années encore.

En fait, Price souffre depuis un long moment. Il a expliqué que le parcours en séries a été particulièrement difficile pour lui, notamment au niveau de la préparation mentale. Et sur le plan physique, il avoue qu’il a joué malgré énormément de douleur.

Il a amené son équipe en finale avec les genoux en compote. Vraiment, il a tout donné durant l’été 2021.

2. Ce qu’on note aussi, c’est que Price avait l’air d’un gars particulièrement décontracté aujourd’hui. Il avait l’air dans un très bon état d’esprit en s’adressant aux médias et on sent qu’il est réellement heureux malgré tout.

3. Price est revenu sur l’hommage qui lui a été réservé au Centre Bell le soir du match d’ouverture, et à l’écouter parler, on se rend compte qu’il a vraiment été touché par la réaction des partisans. On a souvent dit que Price aimait Montréal, mais clairement, Montréal l’aime aussi, et il l’a bien remarqué le 12 octobre dernier.

D’ailleurs, Price a affirmé qu’il a l’intention de rester impliqué au sein de l’équipe cette année malgré sa blessure. Certes, il ne veut pas s’imposer et prendre des ressources qui devraient aller aux gars actifs, mais il veut quand même côtoyer les gars pour rester proche de ses amis dans l’équipe et rencontrer les nouveaux. Notons d’ailleurs qu’il s’est dit ouvert à un poste au sein de l’organisation.

Et Price a également l’intention de s’impliquer un brin dans la communauté en même temps. Il a jasé avec Geoff Molson à ce sujet et il essaie de voir comment il peut redonner un brin à la communauté montréalaise.

4. Price a également parlé un peu de Shea Weber, qui est un peu dans la même situation que lui par les temps qui courent. Le gardien a admis qu’il avait énormément de respect pour Weber et qu’il a une approche sensiblement semblable à la sienne : passer du temps avec sa famille autant que possible et espérer un miracle pour revenir au jeu.

5. À propos de sa carrière, Price a avoué qu’il a senti que tout s’est passé très rapidement. C’est quelque chose qui revient souvent chez les joueurs en fin de carrière, d’ailleurs.

Bref, un point de presse intéressant de la part du gardien, qui semble donc ouvert à demeurer proche de l’organisation même si ça prendra un miracle pour le voir effectuer un retour au jeu. Commençons par lui souhaiter la santé, et après, on verra pour un retour au jeu.

Prolongation

Price s’est inspiré des propos de Marshawn Lynch pour donner des conseils aux jeunes gardiens en leur recommandant de « prendre soin de leurs poulets ». Belle façon de dire aux gars de prendre soin de leur mental, ce qui est tellement important pour des athlètes professionnels.

PLUS DE NOUVELLES