betgrw

Camp du CH : plus que 7 (ou 6) joueurs à retrancher

Mine de rien, le calendrier de présaison du Canadien de Montréal tire à sa fin, alors qu’il ne reste plus que deux matchs préparatoires à disputer.

Il y en aura un lundi face aux Maple Leafs à Toronto à 19h, et un dernier samedi le 7 octobre à Ottawa face aux Sénateurs.

Entre les deux matchs, le CH sera en retraite fermée afin que les gars de l’équipe se rapprochent et afin de favoriser la cohésion avant de commencer la saison régulière.

N’étant donc plus qu’à 10 jours du début de la saison 2023-2024, il est normal que la formation prend de plus en plus forme.

Au début du camp, le CH avait invité 72 joueurs.

Les premières coupures ont d’abord eu lieu suite au match intraéquipe Rouges contre Blancs, alors que quatre joueurs ont été rayés du camp, portant ainsi le nombre de joueurs à 68.

Par la suite, on a dû attendre jusqu’à hier pour voir ce nombre descendre à nouveau.

En début d’après-midi, quatre joueurs ont été retranchés et placés au ballottage.

64.

Puis, trois heures plus tard, BAM, la grosse vague de coupures a eu lieu, alors que 26 joueurs, dont Joshua Roy, ont été retranchés.

Avant le match contre Toronto, il restait donc 38 joueurs au camp.

Puis, après la défaite de 3 à 1 du CH, on a vu cinq autres joueurs, dont David Reinbacher, être retranchés du camp.

Cela nous laisse donc avec 33 joueurs présentement au camp du Canadien.

Pour commencer la saison. le CH devra avoir un alignement de 23 joueurs.

On pourrait donc se dire logiquement qu’il reste 10 joueurs à retrancher.

Mais pas si vite.

On compte trois blessés parmi les 33 joueurs encore présents.

Christian Dvorak, Chris Wideman et Carey Price sont blessés et ne commenceront pas la saison le 11 octobre.

Dvorak devrait revenir en novembre, Wideman est un cas incertain, alors que Price…

Et malheureusement, dans le doute, on peut compter Mike Matheson comme blessé. Il a patiné en solitaire hier matin, alors qu’il est incommodé par une légère blessure.

Il ne joue pas que par mesure préventive, mais rappelez-vous la saison dernière, son absence de deux mois pour entamer la saison avait commencé avec une mesure préventive de la sorte.

Il y a donc de quoi s’inquiéter un peu.

Bref, il reste donc réellement sept (ou six) joueurs à retrancher du camp chez le CH.

Qui seront-ils?

Voici les joueurs encore au camp, excluant les blessés sauf Matheson.

Attaquants : Nick Suzuki, Cole Caufield, Alex Newhook, Josh Anderson, Lias Andersson, Joel Armia, Kirby Dach, Jake Evans, Brendan Gallagher, Rafaël Harvey-Pinard, Emil Heineman, Philippe Maillet, Sean Monahan, Tanner Pearson, Michael Pezzetta, Juraj Slafkovsky et Jesse Ylönen.

Défenseurs : Justin Barron, Kaiden Guhle, Jordan Harris, Johnathan Kovacevic, Gustav Lindstrom, Logan Mailloux, Mike Matheson (incertain), Mattias Norlinder, David Savard et Arber Xhekaj.

Gardiens : Jake Allen, Samuel Montembeault et Cayden Primeau.

En gras, j’ai mis les joueurs qui, selon moi, sont assurés de faire le club.

Il y a bien évidemment matière à débat, mais c’est ce que je pense à ce jour.

Cela fait donc 12 attaquants, cinq défenseurs et deux gardiens.

Il resterait donc présentement quatre places (ou chaises) à remplir pour l’alignement de 23 joueurs.

Si on prend en considération le fait que l’état-major du CH considère fortement l’idée d’un ménage à trois devant le filet, cela veut dire que Cayden Primeau demeurera à Montréal.

Il reste donc trois places, et une de ses places, selon moi, ira à Arber Xhekaj en défense.

Je ne l’ai pas mis en gras, car il est exempté du ballottage, mais entre vous et moi, je crois bel et bien que Xhekaj débutera la saison à Montréal.

Il ne reste que deux places.

Et selon moi, ces places iront à un attaquant et un défenseur.

Donc, si on prend en considération que Phillippe Maillet, sans lui manquer de respect, ne fera pas le club, eh bien ça se joue entre Lias Andersson, Michael Pezzetta, Jesse Ylönen et Emil Heineman.

Je crois sincèrement que c’est Pezzetta qui se méritera cette dernière place juste pour son style de jeu.

Et ce, même si Heineman a connu son meilleur match hier.

Et en défense, la place restante risque d’être donnée à Gustav Lindstrom, étant donné que ce dernier serait éligible au ballottage.

Barron commencerait donc la saison à Laval encore une fois, alors que Mailloux et Norlinder auront laissé de très belles cartes de visite.

Chapeau à Norlinder, qu’on avait pas mal oublié dans la hiérarchie chez le CH.

Bref, le fait de garder Primeau en haut coupera une belle place à un autre joueur (attaquant ou défenseur), mais si telle est la décision de l’état-major, on n’y peut rien.

Il sera vraiment intéressant de voir quels joueurs complèteront le fameux alignement de 23.

Il ne faut pas oublier que Mike Matheson est incertain présentement, et que s’il ne commence pas la saison, un gars comme Norlinder ou Barron pourrait être gardé comme extra avec le CH.

PLUS DE NOUVELLES