Brendan Gallagher voit Rafaël Harvey-Pinard s’établir dans la LNH

Ce matin, le Canadien a procédé au rappel de Rafaël Harvey-Pinard. En l’absence de Michael Pezzetta et en marge des autres gars qui ne sont pas à 100 % (Paul Byron, Jake Evans), sa présence est nécessaire.

Ce dernier jouera demain, a confirmé l’entraîneur-chef par intérim Martin St-Louis, qui ne sait toujours pas si Jake Evans et Carey Price joueront le match contre les Flyers. Paul Byron ne jouera pas, ceci dit.

RHP jouera donc demain son quatrième match dans la LNH, mais son tout premier au Centre Bell.

Son objectif sera sans doute de tenter de transposer sa confiance acquise dans la LAH à Laval, là où il est devenu un joueur très fiable pour son entraîneur depuis quelques mois déjà.

Forcément, Harvey-Pinard fait parler de lui. Le jeune homme est le genre de joueur que Martin St-Louis peut aimer non pas parce qu’il est un joueur qui a été repêché loin, mais parce qu’il travaille fort.

Et s’il y en a un qui remarque son travail, c’est Brendan Gallagher.

Le #11 du Canadien, qui a un style comme RHP, croit beaucoup au potentiel du jeune. À quel point?

Au point où il ne croit pas que son surnom de « Lavalagher » va perdurer dans le temps. Pourquoi? Parce que Gally croit que le Québécois a les outils pour s’établir dans la LNH.

Et clairement, il a raison. Harvey-Pinard est le genre de joueur qui peut faire sa place.

D’ailleurs, Gally est protégé par son contrat, mais tout le monde sait qu’il devra produire pour ne pas se faire voler son poste par les Rafaël Harvey-Pinard de ce monde. Gallagher le sait et il est frustré de ne pas produire offensivement. Ses six buts et 19 points en 51 matchs ne sont pas suffisants.

Il veut aussi marquer pour Carey Price. Que ce soit lui ou un autre gars, il aimerait vraiment apporter du support offensif pour le gardien, qui a perdu ses deux matchs depuis son retour parce que l’attaque a été inexistante.

Gally sait qu’il « serait bien de marquer un maudit but » pour donner une chance au gardien.

Le retour de Price a été un match marquant pour Gally, qui est heureux pour son gardien.

Reprogrammer Brendan Gallagher a donné des résultats à court terme seulement pour Martin St-Louis, qui devra trouver le moyen de faire perdurer les résultats positifs dans le temps pour en (re)faire un joueur d’impact.

En rafale

– Gally est content pour Phillip Danault.

– Incroyable…

– Va-t-il saisir sa chance?

– Carey Price est un homme nouveau devant les médias. [91.9 Sports]

– Ah ben oui.

PLUS DE NOUVELLES