Brendan Gallagher sent qu’en 2022-2023, son corps ne le laissera pas tomber

L’an dernier, lors de la première année de son contrat, tout le monde est d’accord pour dire que Brendan Gallagher n’a pas livré la marchandise. Il avait vraiment l’air blessé tout au long de l’année.

Et ce n’est pas qu’un sentiment. Sur les ondes de TSN 690, Gally a affirmé que son corps l’avait lâché l’an dernier et que cela explique en partie ses vilaines performances tout au long de la saison.

Sans tomber dans les clichés, le fait de jouer beaucoup de hockey depuis quelques années (dans la bulle à Toronto, jusqu’en juillet en 2021) ne l’a pas aidé. Il joue un hockey physique et il semble avoir besoin de longs étés pour récupérer, ce qu’il n’a pas eu depuis un bout.

C’est un brin ce qui explique pourquoi il est confiant en vue de la prochaine saison. Le CH ne pouvait pas finir plus tôt que ça cette année et il aura de longs mois pour panser ses blessures et pour reprendre son souffle.

En ce moment, tout est beau pour Gallagher. Avec un nouvel entraîneur à temps plein et une nouvelle année, tout est toujours plus beau et les promesses sont intéressantes. Mais j’ai hâte de voir s’il saura vraiment rebondir comme il l’espère.

Parce que si ce n’est pas le cas, ce sera long pour lui et pour les fans.

Il aura besoin d’être en forme physiquement, mais aussi mentalement. Après tout, les gars vont s’appuyer sur lui afin de passer au travers de la difficile saison qui attend encore le CH.

Et ce, qu’il soit le capitaine ou pas.

D’ailleurs, au cours de l’entrevue, Gally a été questionné sur le titre de capitaine. Il s’est fait demander s’il était prêt à répondre à toutes les questions sur le sujet quand il sera à Montréal. En bon meneur, il a dit que l’équipe serait entre bonnes mains avec le gars qui sera nommé, peu importe son identité. Il ne s’est pas trop avancé sur le sujet.

Moi, personnellement, comme je l’ai déjà écrit dans une autre chronique, je vois Joel Edmundson, mais Nick Suzuki pourrait aussi être un bon choix. Je ne crois pas que Gally soit vraiment de la course.

En rafale

– Pourquoi pas?

– Un parcours inspirant.

– Le Gronk se retire avant Tom Brady, donc.

– Quelles sont vos prédictions?

– Vous aimez?

PLUS DE NOUVELLES