Blackhawks : ESPN soulève le nom de Patrick Roy comme prochain DG

Patrick Roy est et restera toujours un nom populaire dans le monde du hockey. Il ne faut donc pas se surprendre d’entendre son nom circuler dans les rumeurs lorsqu’il est question d’un poste disponible, que ce soit comme DG ou entraîneur-chef. Ce qui est surprenant, cependant, c’est que son nom soit soulevé lorsqu’il est question des Blackhawks de Chicago.

C’est pourtant exactement ce que propose Greg Wyshynski dans son texte, tout précisant toutefois qu’il s’agit d’un wild card.

Comprenez-moi bien, je ne doute pas des capacités de Patrick Roy, loin de là. Il est une excellente tête de hockey. Cependant, il n’a pas beaucoup d’expérience comme entraîneur et il n’en a pas du tout comme DG dans la grande ligue.

Et en ce moment, les Blackhawks one besoin d’une valeur sûre.

Que ce soit comme entraîneur ou comme DG, les Blackhawks ont besoin de quelqu’un qui sera en mesure de corriger le tir. Il y a un fossé qui s’est créé entre l’équipe et ses partisans avec l’affaire Kyle Beach.

Il faut redresser le bateau.

Et pire encore, l’équipe ne connaît pas beaucoup de succès présentement. Il y a donc du travail à faire autant du côté relation publique que du côté hockey.

Est-ce que ce serait vraiment une bonne idée de mettre un DG recrue dans une telle situation?

Poser la question, c’est y répondre.

Et je ne vois pas réellement Patrick Roy faire un retour comme entraîneur-chef dans la LNH. Il veut être en contrôle, il veut faire partie des décisions. Il ne veut pas simplement gérer les joueurs que son DG lui met sous la main.

Ça, c’est sans parler du fait que l’avenir de Marc Bergevin est loin d’être certain à Montréal. Est-ce que Patrick préfèrera attendre et voir si le Canadien lui offrira finalement sa chance comme DG? Parce qu’honnêtement, je suis convaincu qu’il n’aimerait rien de plus que de revenir dans l’organisation du Tricolore, surtout considérant comme ça s’est terminé lorsqu’il était joueur.

ESPN parle d’un autre candidat dans son article, un qui a beaucoup plus de sens à mon avis : Jeff Gorton.

Gorton a dirigé la reconstruction des Rangers de New-York d’une main de maître et les raisons de son congédiement ne sont pas très très claires (on se souviendra que c’était dans la foulée de l’affaire Tom Wilson et George Parros). Il a de l’expérience et il a prouvé qu’il était en mesure de bien faire les choses. De plus, il était à la tête des Rangers de New-York, une équipe qui est constamment sous la loupe. Il est donc clair qu’il est en mesure de gérer une controverse.

Mais la réelle question est de savoir qui sera intéressé par le poste à Chicago. Parce qu’honnêtement, si j’étais Gorton, je passerais mon tour. D’autres équipes s’intéresseront à lui et le travail sera beaucoup plus simple ailleurs.

En rafale

– Une des surprises de la LNH.

– Intéressant.

– Et dire que Buffalo refusait totalement que ça se produise…

– Shapovalov remporte un duel canadien.

– Est-ce que les Stars seront en mesure de se replacer?

 

PLUS DE NOUVELLES