Bill Peters s’est trouvé un nouvel emploi dans la KHL

Un mouvement de dénonciation de pratiques racistes et d’intimidation a frappé le monde du hockey l’automne dernier. Les vieilles méthodes arriérées n’allaient plus être tolérées dans ce sport.

En novembre, Akim Aliu a confié avoir été victime de racisme de la part de Bill Peters lorsque les deux hommes étaient à l’emploi du club-école des Blackhawks de Chicago.

Michal Jordan a indiqué à peu près au même moment que Peters frappait ses joueurs lorsqu’il était à la barre des Hurricanes.

Bill Peters a reconnu avait fait certaines déclarations durant des moments de frustration (qui ne reflétaient pas ses valeurs personnelles et sa pensée, disait-il). Quelques jours plus tard, Peters a officiellement démissionné de son poste, mais on peut croire qu’on l’a pas mal forcé à le faire. Tout était fort probablement une question de perception et de montants à verser d’ici la fin du contrat.

Or, il faut croire que les histoires de racisme et d’intimidation ne font pas peur aux équipes de la KHL parce que l’Avtomobilist de Yekaterinburg vient de nommer Peters à titre d’entraîneur-chef. Il succèdera à Andrei Martemyanov.

Peters amènera Perry Pearn avec lui à titre d’adjoint. On se souviendra de Perry Pearn comme étant l’agneau sacrifié par Pierre Gauthier en 2011 à Montréal

Le nouvel entraîneur de l’Avtomobilist a prétendu lors d’un appel conférence être une meilleure personne, différente de celle qui a commis des erreurs dans le passé.

« Je crois qu’en vieillissant nous progressons, nous nous améliorons et nous devenons de meilleures personnes, et je ne suis pas différent à ce niveau-là. Tu tires des leçons de toutes tes expériences, et tu t’améliores. » – Bill Peters

L’Avtomobilist a complété sa saison 2019-20 au deuxième de sa division avec une fiche de 35-19-8, avant de s’incliner au premier tour éliminatoire (en seulement cinq matchs).

Ses meilleurs joueurs ont été Nigel Dawes, Peter Holland, Dan Sexton… et Pavel Datsyuk. Par contre, on ne sait toujours pas si Datsyuk (41 ans) disputera une autre campagne ou s’il accrochera ses patins.

Je me demande comment Nigel Dawes, qui possède clairement des origines antillaises ou africaines, a pris la nouvelle…

Sur papier, Bill Peters est un excellent coach. Reste à voir si la version 2.0 de lui-même saura autant gagner… mais de façon plus humaine.

Quoi que le racisme semble être un bien moins gros problème en Russie qu’au Canada. Parlez-en aux fans de soccer là-bas

PLUS DE NOUVELLES