Marc Bergevin a envoyé l’un de ses recruteurs observer Alexandre Burrows samedi soir | En rafale

Dur à croire un peu ce matin, après le match d’hier (et les récentes performances de l’équipe), mais il faut rappeler que Marc Bergevin est all-in cette saison… Qu’il veut vraiment gagner cette année et l’an prochain. #Fenêtre

C’est donc pourquoi il a le nez fourré dans tous les dossiers présentement.

Sauf que le prix à payer pour obtenir Matt Duchene, Gabriel Landeskog, Martin Hanzal et autres est trop élevé au goût de Marc Bergevin… C’est pourquoi il regarde actuellement plutôt du côté d’Alexandre Burrows. Oui, oui… Alexandre Burrows.

Tel que rapporté par 25Stanley durant la nuit, Marc Bergevin a envoyé un recruteur inhabituel au match des Canucks, samedi, pour spécialement observer Burrows. Renaud Lavoie avait donc raison, le nom d’Alex Burrows est bel et bien sur la liste d’épicerie de Marc Bergevin.

Burrows a 35 ans et il en aura 36 lorsque les séries s’entameront. Il n’a que 16 points en 47 rencontres cette saison, il est un ailier droit (gaucher) désormais utilisé (une quinzaine de minutes par rencontre) sur la 3e ligne à Vancouver, et non avec les Sedin sur la 1ere. Loui Eriksson et Jannik Hansen l’ont surpassé dans le depth chart.

L’an dernier, Burrows a terminé la saison avec 22 points (dont 9 buts seulement) en 79 rencontres. Dire qu’il est en régression est un euphémisme…

Burrows touche un salaire de 3 millions $ cette saison mais compte pour 4,5 millions $ sous le plafond salarial. Il possède une clause de non-échange qu’il serait prêt à lever pour venir à Montréal. #DernièreAnnéeDeContrat #UFA #JoueurDeLocation

Les Canucks se retrouvent ce matin à 7 points d’une place en séries. Ils ont perdu leurs 4 derniers matchs et si ça continue ainsi, Jim Benning devra véritablement se résoudre à vendre d’ici le 1er mars.

Mais la grande question : Alex Burrows ferait-il du CH une meilleure équipe? Le Canadien a-t-il besoin d’un autre ailier droit pour venir fou*re la me*de sur la patinoire? Un éventuel duo Shaw – Burrows est-il vraiment envisageable?

Pas sûr que Bergevin est en train de cibler les bonnes solutions aux problèmes de l’équipe…

Il m’apparaît évident que pour compléter une telle transaction, les Canucks devraient retenir une partie du salaire de Burrows et/ou accepter de prendre un contrat en retour.

Ah oui… Probablement que Burrows n’aurait que de bons mots par contre concernant les douches du Centre Bell, s’il était échangé au Canadien!

Vous, vous diriez oui ou non à l’option Burrows pour venir aider le Canadien (en 2017)?

En rafale
– Qui a été le joueur le moins utilisé à 5 contre 5 par Michel Therrien, hier soir? Alex Galchenyuk! Je veux bien croire que le coach ne peut pas mettre ses patins et aller jouer… Mais il peut au moins demander au bons joueurs qui ont des patins dans les pieds d’aller sur la patinoire plus souvent!

– François Gagnon sous-entend qu’Alex Galchenyuk est difficile à coacher… Qu’il ne veut pas nécessairement être coaché défensivement.

– Les IceCaps affronteront le club-école des Penguins ce soir, à Wilkes-Barrie/Scranton. Comment se comporteront les (jeunes) hommes de Sylvain Lefebvre? #ClubComplet

– Un tweet fight a eu lieu hier soir, entre Andrew Berkshire et Pat O’Sullivan. Sans trop de surprises, Berkshire a traité l’ancien de la LNH de marionnette et d’homme aux opinions stupides.

Contrairement à d’autres, Berkshire ne se gêne pas pour insulter les gens qui ne sont pas d’accord avec lui (et non pas seulement argumenter avec eux).

– La stat du jour. #EllerIsOnFire

PLUS DE NOUVELLES