Bataille de l’Alberta : Milan Lucic aura été payé par les deux équipes en 2021-22

On a eu droit à toute une (autre) soirée de hockey hier.

First, je dois me confesser. Je fais partie de ceux qui ont préféré regarder (en direct/priorité) le match ultime entre le Rocket et le Crunch à Syracuse, plutôt que celui opposant les deux équipes floridiennes de la LNH. Un match sans lendemain impliquant des espoirs de l’organisation du Canadien… j’ai flanché!

Disons qu’obtenir les images de cette rencontre n’a pas été de tout repos. RDS a diffusé le feed officiel de la Ligue américaine (un seul plan, sans zoom in/zoom out) avec la voix d’Anthony Marcotte (91,9 Sports)… sur son site Internet. Et il fallait que tu prouves que tu es un abonné d’un service de télévision pour y avoir accès. Cherche le mot de passe, trouve pas le mot de passe, demande un nouveau mot de passe…

Bell Media a avoué ne pas avoir pu tourner ses propres images et avoir ainsi décider de ne pas télédiffuser la rencontre sur l’une de ses chaînes.

J’avoue que la qualité du feed de la AHL n’était pas top, hier soir. Mais avec la voix de l’excellent Anthony Marcotte, ça passait bien!

On retiendra surtout le but égalisateur de Cédric Paquette en fin de troisième, le but en prolongation de Gabriel Bourque (qui n’avait pas joué en 2020-21) et le brio de Cayden Primeau (laissé sur le banc lors du match #1 de la série). Dire que le Rocket tirait de l’arrière par deux buts à un certain moment donné hier…

Il s’agissait d’une première série gagnée par le club-école du Canadien depuis 2011, alors que Randy Cunneyworth coachait les Bulldogs de Hamilton.

Le Lightning a quant à lui bouffé les Panthers à Sunrise. (4 à 1). Le match s’est joué sur les unités spéciales : les Bolts ont inscrit trois buts en six occasions (dont un superbe de Corey Perry sur une magistrale séquence de Nikita Kucherov)… alors que les Panthers sont 0 en 21 à ce chapitre depuis le début des playoffs. 1 à 0 pour les champions de la Coupe…

Les Blues – surtout Jordan Binnington – ont tout donné, eux, à Denver, mais ce fût insuffisant : l’Avalanche a remporté un cinquième match consécutif (en cinq rencontres) depuis le début des séries. Il s’agissait d’un huitième gain de suite pour les Avs face aux Blues en séries. #BalayageLAnDernier

Même si le pointage (3 à 2 en surtemps) laisse croire à un match serré, ce ne fût pas le cas. L’Avalanche a dominé 54 à 25 au chapitre des tirs au but. Si ce n’était pas de ses cinq poteaux et du brio de Binnington, ce match aurait pu finir 7 ou 8 à 2. Dire qu’il y a des « experts » qui voient les Blues éliminer la machine parfaitement huilée du Colorado…

Si ça se produit, ce sera une énorme surprise!

Deux autres séries s’entameront ce soir dans la LNH : Rangers vs Hurricanes et Oilers vs Flames (bataille de l’Alberta). Qui remportera la première série depuis 1991 entre les Nordiques et le Canadien Oilers et les Flames? En 1991, les Oilers l’avaient emporté en prolongation lors du match #7. Esa Tikanen, Mark Messier, Charlie Huddy, Adam Graves, Glenn Anderson, Petr Klima, Craig MacTavish, Steve Smith, Kevin Lowe, Joe Murphy, Craig Simpson, Grant Fuhr, Theoren Fleury, Gary Suter, Joe Nieuwendyk, Al MacInnis, Doug Gilmour, Joel Otto, Gary Roberts et Mike Vernon étaient le gros noms des deux équipes à l’époque.

À noter que Milan Lucic évoluera sur le quatrième trio des Flames ce soir. Pourquoi est-ce que je vous parle de Milan Lucic? Parce qu’il est spécial de voir un gars être payé (de façon comptable 750 000 $) par l’équipe qu’il affronte en playoffs.

Lorsqu’il a été échangé aux Flames en retour de James Neal le 19 juillet 2019, Lucic a vu les Oilers accepter de lui verser 12,5 % de son salaire jusqu’à la fin de son contrat. Les Flames n’avaient donc qu’à éponger 87,5 % de l’entente restante.

Il restait alors quatre ans de contrat à Lucic à un cap hit de 6 millions $, mais à un salaire d’environ la moitié de ça chaque année. #FrontLoadedContract

Alors, Lucic reçoit un chèque de paye des Oilers depuis ce jour, en plus de son chèque de paye des Flames. Ce soir, il affrontera donc une équipe qui le paie encore pour jouer au hockey… pour l’autre équipe. Particulier, n’est-ce pas? Surtout qu’ils ont racheté le contrat de James Neal deux ans après la transaction et qu’ils l’ont payé près de 2 millions $ en 2021-22! Quelle mauvaise transaction après coup…

Depuis le début des séries, Lucic a récolté une mention d’aide. Il affiche également un différentiel de moins-2.

Quant à la série opposant les Rangers aux Hurricanes, je me demande juste si Jesperi Kotkaniemi sera en mesure de faire sentir sa présence. Il n’a pas obtenu un seul point sur les 24 buts inscrits par les Canes en première ronde.

PLUS DE NOUVELLES