Les Maple Leafs tenteraient d’échanger William Nylander depuis deux ans déjà

Les Maple Leafs ont perdu un 10e match au cours duquel ils avaient l’occasion d’éliminer leurs adversaires de suite samedi soir à Toronto. Ils n’ont pas remporté une seule série depuis 2004…

Mais cette année, ils ont (beaucoup) mieux fait que lors des saisons précédentes. C’est pourquoi Brendan Shanahan, Kyle Dubas et Sheldon Keefe ne sauteront pas d’ailleurs. Perdre (en prolongation) en sept matchs face au club qui a remporté les deux dernières Coupes Stanley, ce n’est pas comme perdre face au Canadien, mettons…

Reste que les Maple Leafs sont mal construits.

40,5 millions $ (sur un plafond de 81,5 millions $ en 2021-22) ont été attribués aux quatre premiers attaquants de l’équipe : Auston Matthews, Mitch Marner, John Tavares et William Nylander. 11,64 millions $, 11 millions $, 10,9 millions $ et 6,96 millions $ respectivement chacun…

C’est la moitié de ton argent que tu places sur quatre gars. Heureusement, ils ont su demeurer en santé…

Un moment donné, il faudra changer la formule à Toronto. Oui, ces quatre attaquants ont terminé la saison ET les séries au sommet des pointeurs de l’équipe, mais les Leafs ne seraient-ils pas mieux servis par un meilleure équilibre budgétaire? Devant le filet, notamment…

Était-ce vraiment nécessaire d’attirer John Tavares à Toronto lorsqu’il est devenu joueur autonome sans restriction? Tavares, 31 ans, en a encore pour quatre ans à toucher un salaire annuel moyen de 11 millions $.

Tavares a fait grimper l’échelle salariale interne des Leafs en signant un aussi gros contrat. Matthews, Nylander, Marner… ils ont tous demandé plus d’argent because les 11 millions $ de Tavares.

« En 20 matchs de séries éliminatoires depuis son arrivée à Toronto, Tavares a amassé 14 points. C’est trop peu pour un joueur payé 11 millions par année, et c’est surtout catastrophique pour tout ce que son arrivée a engendré. » – Mathias Brunet

Mitch Marner a confié lors de son entrevue d’après-saison qu’il y aura du changement à Toronto… qu’il est tanné de perdre.

Puisque la direction et le coaching staff ne sautera pas, c’est sur la glace que des modifications seront apportées.

Et John Tavares, même si ce serait probablement la chose à faire, ne sera possiblement pas l’agneau sacrifié. Si l’on se fie aux dires de Stéphane Waite, ça fait deux ans que les Maple Leafs tentent de se DÉBARASSER de William Nylander. C’est lui qui aurait le plus de chances de quitter la Ville Reine.

« Ça fait deux ans qu’il est sur le marché! Ça fait deux ans qu’ils ne sont pas capables de s’en débarrasser. Ils vont devoir être très imaginatif pour réussir à s’en débarrasser. » – Stéphane Waite au podcast Sortie de zone

Bref, Kyle Dubas n’est pas capable de trouver preneur pour William Nylander. Et il n’est probablement pas capable de trouver preneur pour Tavares non plus. Surtout qu’il doit demander quelque chose de relativement gros en retour de leurs services…

Je suis curieux : prendriez-vous Tavares ou Nylander à Montréal?

Nylander a récolté 80 points en 81 matchs cette saison, puis sept autres en séries. Mais il est frileux et ce genre de jeu n’aide pas Kyle Dubas à le « vendre ».

À noter que le principal intéressé est bien au cours des 1 001 rumeurs qui courent à son effet et ce, depuis plusieurs années.

Il n’a rien nié, préférant simplement dire qu’il commence à être habitué.

Rappelons que le nouveau contrat de Morgan Rielly entrera en vigueur en 2022-23 (cap hit supplémentaire de 2,5 millions $) et que Jack Campbell, Mark Giordano, Ilya Mikheyev, Ondrej Kase et Pierre Engvall seront tous admissibles à l’autonomie (complète ou non) en juillet. Ça va prendre plus qu’une hausse du plafond salarial d’un million $ pour tout faire fitter sous celui-ci…

PLUS DE NOUVELLES