Arber Xhekaj : déjà un leader à sa saison recrue

Arber Xhekaj connait une première saison professionnelle surprenante. Il joue bien défensivement, est devenu un rouage important de l’avantage numérique du Canadien et se démarque à travers la LNH sur le plan physique. Il ne semble jamais abandonner, ce qui fait de lui un leader important à Montréal, même en tant que recrue.

Lors des dernières rencontres du Canadien, le défenseur recrue n’a pas lâché son bon travail. Surtout jeudi dernier, alors que le Tricolore affrontait les Panthers de la Floride. Les joueurs des deux équipes se narguaient tout au long de la rencontre et, plus le match avançait, plus la situation empirait.

Alors qu’il était en fin de présence sur la patinoire, Xhekaj s’est porté à la défense de ses coéquipiers en se battant contre Givani Smith. C’était peut-être un simple combat pour plusieurs, mais c’était surtout une façon de redonner du pep à l’équipe et d’intimider l’adversaire. Le genre de joueur qu’il n’y a pas eu à Montréal depuis longtemps.

Yvon Pedneault a parlé de la situation au lendemain de la rencontre, vendredi après-midi, pendant l’émission du retour du BPM Sports. Selon lui, Xhekaj devrait avoir un plus grand rôle pour aider le développement à Montréal.

(Crédit: BPM Sports)

«Si tu cherches un porte-parole qui va répandre la bonne culture que veut le Canadien pour le développement, je pense que t’as un porte-parole qui s’appelle Arber Xhekaj.» – Yvon Pedneault sur les ondes du BPM Sports

Xhekaj n’a jamais reçu de cadeau au hockey. Il n’a jamais été repêché dans la LNH, mais les Canadiens lui ont donné une chance en le signant comme agent libre. L’an dernier, il a dominé la OHL avec l’équipe championne, les Bulldogs d’Hamilton, en plus de se rendre en finale de la Coupe Memorial. Il ne faisait pas nécessairement partie des plans du Canadien au début de la saison 2022-23, mais il a su convaincre tout le monde par son jeu complet.

Il est devenu un si grand exemple de leadership qu’on pourrait déjà penser à lui attribuer le «A» d’assistant sur son chandail dans les prochaines années. Présentement, Brendan Gallagher et Joel Edmundson occupent ce rôle, mais le vétéran défenseur pourrait quitter Montréal d’ici la fin de la saison par le biais d’une transaction. Ça laisserait de la place pour Xhekaj.

Même si Edmundson reste à Montréal, ajouter un troisième assistant serait possible. Le CH l’a fait pendant de nombreuses années. Cole Caufield pourrait aussi être un candidat idéal pour le rôle, mais Arber Xhekaj est bien plus complet et devient lentement un des joueurs les plus respectés dans toute la LNH.

En rafale

– Il a raté 5 de ses 6 derniers bottés de transformation.

– 19 points en 7 matchs, c’est de la folie.

– Joe Burrow est prêt pour la finale de conférence.

– Sandro Grande continue de s’excuser pour ses paroles.

– Ça va mal à Trois-Rivières.

PLUS DE NOUVELLES