Alexander Radulov : une altercation avec un coéquipier lui a coûté son poste dans la KHL

Alexander Radulov est un excellent joueur de hockey. Les gens de Montréal (et de Québec) le savent très bien.

Radulov est cependant un humain unique. Il change souvent de club au fil des années en raison des circonstances qui l’affectent, que ce soit au niveau de son contrat, de son attitude ou de ses performances.

Et cette année, son attitude est en train de lui jouer des tours.

Alors qu’il est le meilleur pointeur de son équipe dans la KHL (Kazan), Radulov ne joue pas ces temps-ci. C’est, à première vue, curieux quand on remarque qu’il a 15 points en 22 matchs au sein d’une mauvaise équipe.

Cependant, ça s’explique par le fait qu’il ne serait pas exactement le meilleur coéquipier de la terre et qu’il aurait eu des altercations physiques avec des membres de son équipe. Il aurait poussé un joueur il y a un mois et récemment, il y aurait eu un autre incident.

Résultat? Il a été mis de côté par son coach, comme le rapporte le site Markerzone.

Récemment, il a donc patiné à l’entraînement avec un chandail qui démontre qu’il n’est pas exactement sur le point d’effectuer son retour au jeu. Il est donc, en quelque sorte, en punition.

C’est ce qu’on peut lire sur le site sport24.

La première fois qu’il a eu une altercation, Radulov a vu son entraîneur « défendre sa passion », mais maintenant, ça ne passe plus. C’est donc sans Radu que Kazan a battu un gros club de la KHL, soit Neftekhimik.

Cela pourrait faire en sorte que l’ancien du CH pourrait continuer d’être laissé de côté à court terme.

Il est aussi important de noter qu’il y a un historique entre Oleg Znarok (entraîneur de Radu dans la KHL) et le joueur. En 2016, Radulov n’a pas été pris pour la Coupe du monde de hockey « parce qu’il était blessé », mais on comprend qu’il y avait plus que ça.

En mai 2016, il avait refusé d’aller au Championnat du monde et au moment de la Coupe du monde, il était sur le point de signer avec le Canadien.

Est-ce que tout cela entre en ligne de compte quand vient le temps de se demander pourquoi Radu ne joue pas présentement dans la KHL? Ça fait peut-être partie de l’équation, en effet.

Dossier à suivre, donc.

En rafale

– Ça, c’est drôle.

– Excellente lecture.

– Absolument.

– Bon texte.

– Mouvement de personnel à Laval.

– Évidemment.

– Bien pensé.

PLUS DE NOUVELLES