Exclusif : Une ancienne vedette de la LNH a passé le weekend en prison, à Bordeaux

Petr Klima a été arrêté par la SQ vendredi, à Rigaud (district judiciaire de Valleyfield), alors qu’il conduisait (ou qu’il gardait) son véhicule avec les facultés affaiblies. C’est du moins les allégations des policiers.

Klima a passé les nuits de vendredi et de samedi en prison, à Bordeaux (probablement parce qu’il est un résident américaine ou parce qu’il est un récidiviste) et il a comparu en personne au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield hier matin.

Il a ensuite été relâché sous caution (1 000 $) et avec engagement (conditions à respecter). À noter qu’il avait aussi dû comparaître par voie téléphonique durant le weekend

Que faisait Petr Klima au Québec, le weekend dernier?

À première vue, j’ai cru qu’il était chez nous pour aller voir jouer ses 2 fils (jumeaux), Kelly et Kevin, qui évoluent chez les Wildcats. Mais non…

Klima était à Ottawa vendredi soir, pour la Celebrity Cup (un match caritatif organisée par la Sens Foundation et à laquelle participent à chaque année de nombreux anciens de la LNH).

Et Klima en a aussi profité pour boire quelques verres avec des partenaires, dès jeudi soir.

C’est donc après la rencontre de vendredi, à Ottawa, que Klima s’est dirigé vers l’Est sur la 40 et qu’il s’est fait prendre par les policiers.

Petr Klima n’en est pas à ses premiers faux pas. Vraiment pas. En septembre 1988, il avait été suspendu en plein camp d’entraînement pour avoir brisé des règles d’équipe avec (feu) Bob Probert. Klima a raté le début de la saison avant de réintégrer l’équipe (semble-t-il après avoir combattu des problèmes de consommation).

Si l’on se fie à ce texte de RDS, Klima aurait vite développé un lourd penchant pour la bouteille lorsqu’il est arrivé en Amérique du Nord.

Plus on lit sur Klima et plus une certitude ressort : L’ailier tchèque aimait beaucoup faire la fête, notamment avec (feu) Bob Probert.

« Bob et moi avions des problèmes d’alcool et de drogue. Nous n’arrêtions pas de faire la fête. » avait-il dit à un journaliste d’Edmonton en 2010.

Une chance qu’il n’y avait pas de réseaux sociaux dans ces années là…

Klima a été arrêté à 2 reprises pour conduite en état d’ébriété dans la région de Detroit en 1988. Il a même passé 3 jours en prison, en 2008, et 35 autres, en 2009.

Il a aussi été arrêté pour avoir résisté à son arrestation et pour entrave au travail des policiers, en début de carrière. Et une 3e histoire (aussi dans les années ’80) de conduite avec facultés affaiblies existerait

Klima aurait aussi assisté à de nombreux meetings A.A.

Finalement, les bad boys du Canadien sont des enfants de choeur… #Hehe

Aujourd’hui, Klima dit vouloir être un modèle/mentor pour la prochaine génération de joueurs tchèques.

Il a récolté pas mal de points durant sa longue carrière dans la LNH.

À noter les Wildcats ont éliminé les Olympiques, hier soir. Ça a dû apporter un peu de bonheur dans tout ça… #2Fils #CarréDas

Prolongation
– Petr Klima n’est pas le 1er joueur actif ou ancien joueur de la LNH à se faire arrêter pour conduite avec facultés affaiblies. La liste des longue… Mais ce n’est pas le but de l’exercice aujourd’hui!

PLUS DE NOUVELLES