Adam Nicholas croit fortement que Sean Farrell est un talent de premier plan

Comme tout le monde le sait, le Canadien de Montréal compte plusieurs bons jeunes espoirs dans son organigramme. Avec le tout récent repêchage, le CH a pu rajouter plusieurs noms à sa banque d’espoirs qui était déjà bien garnie.

Parmi ses espoirs qui étaient déjà vus comme des espoirs de premier plan dans l’organigramme du Tricolore, on compte l’attaquant américain Sean Farrell.

Farrell a été repêché par le CH en quatrième ronde (124e au total) en 2020. À l’époque, déjà plusieurs analystes et partisans (voire même Cole Caufield) voyaient ce choix comme un potentiel vol considérant les habiletés de Farrell.

Eh bien, deux ans plus tard, Farrell, maintenant âgé de 20 ans, continue de très bien se développer et est considéré comme un des meilleurs espoirs du Tricolore.

Si plusieurs partisans du CH sont excités par Farrell, il en va de même pour le directeur du développement hockey du CH, Adam Nicholas.

En effet, pour Nicholas, le Canadien a un talent de premier plan en Farrell.

Et s’il y a bien quelqu’un qui connaît bien Farrell dans l’organigramme du Tricolore, c’est Nicholas. Ce dernier a déjà travaillé avec Farrell lorsqu’il faisait partie du groupe de développement des joueurs et des habiletés du Steel de Chicago dans la USHL.

Nicholas a donc pu retravailler avec Farrell lors du camp d’entraînement du CH à Brossard.

« Il est phénoménal. Il sait comment lire la glace. Il joue aux échecs alors que tout le monde joue aux dames. Ce gars-là sera très, très spécial. Il réfléchit au jeu et il a des outils d’élite; son tir est en fait vraiment sous-estimé. Il a un tir foudroyant. Et c’est un passeur d’élite. »
– Adam Nicholas

Pour Nicholas, le contexte de développement qu’il faut pour Farrell est bien précis.

« Le meilleur contexte de développement consiste à lui donner plus d’expérience face à des hommes. C’est pour cette raison qu’il est allé au Mondial junior; pour gagner en expérience. Il a été génial aux Olympiques. Tout le monde y a vu à quel point il est bon. Il faut juste continuellement lui donner de l’expérience parce qu’il est moins gros que les autres. »
– Adam Nicholas

On se rappelle bien à quel point Farrell avait grandement impressionné lors des Jeux olympiques avec la formation américaine. Il évoluait alors face des hommes, ce qui est exactement ce qu’il faut pour que Farrell continue bien son développement, selon Nicholas.

Bref, Nicholas n’y voit pas de doutes, Farrell sera un joueur d’impact pour le CH, et ce, prochainement. Pour l’instant, Farrell retournera évoluer dans la NCAA avec l’Université d’Harvard cette saison.

Pour en savoir plus sur les propos complets de Nicholas, je vous relaisse l’article du Canadien de Montréal juste ici.

En Rafale

– À surveiller.

– Lewis Hamilton devient un des propriétaires des Broncos de Denver dans la NFL.

– Paul Pogba manquera cinq semaines sans opération cependant.

– Nouvelle chez les Oilers : Lowe prend sa retraite.

– La première saison difficile de l’Alliance de Montréal est maintenant terminée.

PLUS DE NOUVELLES