Jean Pascal n’est tout simplement pas dans la même ligue que Sergey Kovalev | What’s next pour Pascal?

Et puis, avez-vous aimé le show du Skills Competition, hier? Ce fût meilleur que le spectacle Kovalev – Pascal, qui n’était pas diffusé gratuitement sur TVA Sports, lui…

Un no-show aurait été moins pire
J’y vais avec ma théorie du complot, ce matin : Jean Pascal avait été payé par le Canadien pour offrir une performance de jambon face à Sergey Kovalev pour que le partisan du CH se dise, après ça : « Finalement, ils ne sont pas si pire que ça, les joueurs du CH ».

Je blague totalement…

Mais le fond demeure : Jean Pascal a eu l’air de George Blades ou d’Aleksy Kuziemski, hier soir (face à Kovalev). On aurait dit un sac de sable. Il s’est fait complètement Roussey rossé par le Russe.

On peut voir (pour combien de temps encore? Je ne sais pas) le combat au complet (traduit en russe), ICI.

HBO a mis les meilleurs moments (highlights) légalement sur YouTube, ici.

Sans surprise, on a pu remarqué hier soir que…

1. 6 – 7 semaines, ce n’est pas suffisant pour qu’un coach, aussi bon soit-il, parvienne à changer un boxeur. Ça avait pris 18 mois à Freddie Roach parvenir à changer les mauvais réflexes de Manny Pacquiao. Et ça lui avait pris que plus que 6 semaines pour changer Cotto.

2. Le résultat du 1er combat n’était pas un accident. Kovalev avait tout simplement l’air d’être dans une autre ligue, hier soir. C’était comme un match Blackhawks vs Canadien. Ou pire. Un match Blackhawks vs IceCaps.

3. On espérait simplement avoir un meilleur combat que la 1ere fois. Mais non…

What’s next pour Jean Pascal? Clairement pas un gros combat face à un boxeur de renommée mondiale. Dans le meilleur des scénarios, il croisera le fer avec Adonis Stevenson, au Québec. Sinon, ce sera la revanche tant attendue face à Lucian Bute ou des combats dans lesquels il servira de faire valoir face à des jeunes sensations montantes du monde de la boxe. Il y a toujours de ces noms connus qui terminent leur carrière en étant payés pour agir comme thermomètres/baromètres… Afin de donner une idée de la progression des jeunes boxeurs intéressants. Kovalev, lui, croit que l’on ne verra plus Pascal chez les 175 livres.. Et qu’il prendra sa retraite.

S’il souhaite à nouveau se rendre près du sommet, Jean Pascal devra se reconstruire. Est-il vraiment prêt à ça? Qu’il en parle aux Oilers… C’est long, une reconstruction. #Hehe

Pascal vs Kovalev 2, en rafale
– Freddie Roach avait enseigné à Jean Pascal comment davantage utiliser son jab (main gauche). Dès qu’il a été pincé comme il faut, Pascal a tout oublié et est revenu à ses vieux réflexes.

– Alex Kovalev était aux côtés de Sergey Kovalev. C’est le plus près de la patinoire du Centre Bell qu’il se rendra…

– Roy Jones Jr qui rap, durant l’entrée vers le ring de Pascal, c’était spécial

– La barbe de Jean n’aura pas suffi pour amortir les coups du Krusher.

– Le 30 janvier ne deviendra pas le journée officielle du Gorille

– Sergey Kovalev avait constamment le centre du ring. Il ne reculait jamais. Il était toujours l’agresseur. Pascal, lui, se tenait en périphérie, près des câbles, et ne contrôlait rien du tout dans le combat. Il a servi de punching bag à Kovalev. Point. On a eu droit à une domination totale. À un combat à sens unique.

– Toute cette guerre de mots a servi à quoi, au final? À faire vendre des tickets et à faire croire à certains qu’il y aurait un combat.

– Quand tu ouvres autant ta bouche, tu DOIS livrer la marchandise sinon la chute est 2 – 3 fois plus brutale. Je préfère vraiment voir un boxeur moins parler et livrer la marchandise sur le ring (laisser parler ses poings, et non sa bouche). Comme je préfère aussi les joueurs de hockey qui cessent de bien parler devant les caméras pour expliquer leurs contre-performances… Et qui agissent plutôt sur la patinoire, pour retrouver le chemin du succès/de la victoire.

– Kovalev a détruit Pascal… Qui a détruit Bute. Conclusion : Bute est à des années-lumière de la crème de la boxe, en 2016.

– Freddie Roach a très bien fait d’arrêter le combat entre le 7e et le 8e round. Que je n’entende personne dire que Pascal aurait peut-être pu rebondir… Qu’à la boxe, un seul coup peut suffire. Il n’allait pas arriver, ce coup… Du moins, pas des mains de Jean Pascal. Roach est l’une des meilleurs entraîneurs au monde et il savait très bien ce qu’il faisait. Pascal a eu 7 rounds pour tenter de donner des coups dangereux et il n’y est pas parvenu.

– Seule déception suite cet arrêt : Les gens qui avaient misé « Kovalev au 8e round » sont passés très près de faire la piastre. Mais bon…

– Ça aurait été cool de voir Pascal mettre la main sur les 3 ceintures de Kovalev et de disputer un 3e combat face à ce dernier. Ça aurait été bon pour l’économie et le moral des Québécois. Sauf que ce serait cool aussi de voir le CH remporter la Coupe Stanley, tsé… Et ce serait cool, aussi, de voir les journalistes davantage respecter les blogueurs, hehe!

– Jean Pascal a même pleuré devant les médias, après le combat.

– Le clan Kovalev aime davantage les médias montréalais que Marc Bergevin et ses hommes, hehe…

– Pense pas qu’on va revoir le duo Pascal – Roach, moi… Même après cette sortie-là.

– Pascal n’a pas encore comme projet de se retirer… Et il croit toujours qu’il est un meilleur boxeur que Kovalev. Misère…

– On espérait que 2016 serait meilleure que 2015 pour la boxe au Québec. Non…

– Jean Pascal dit qu’il a trouvé chaussure à son pied.

En fait non, les chaussures étaient trop grandes, Jean.

– Adonis Stevenson qui monte sur le ring, après le combat, c’était vraiment n’importe quoi. VRAIMENT. V-R-A-I-M-E-N-T! On n’est pas à la lutte, Superman. Duva et HBO t’ont déposé une solide offre pour affronter Kovalev. Si tu ne l’acceptes pas, par peur et/ou conflit avec ton promoteur, tu fermes ta gueule et tu te tiens tranquille. Tu ne viens pas faire le clown après un superbe combat de Kovalev. C’est un (gros) manque de respect pour le boxeur et la boxe en général.

https://twitter.com/TheSportsJunky1/status/693658190911782912

J’ai bien aimé « l’éloignement de Kovalev », qui ne veut pas donner de crédibilité à Stevenson… Et son doigt du milieu, à la fin de la vidéo.

Tsé… La cassette à laquelle je ne crois pas.

Bernard Hopkins non plus n’y croit pas…

Oui, Kovalev est avec Kathy Duva et HBO alors que Stevenson est avec Haymon et ses réseaux généralistes. Oui, je veux bien croire que ça peut poser un problème… Mais si Stevenson voulait vraiment affronter Kovalev, ça se ferait.

– Kovalev a confié qu’il avait étiré ça pour humilier Pascal devant ses partisans. On le croit… Et ça a clairement fonctionné. Pascal a été hué par ses propres fans après le combat, lorsqu’il leur a dit merci pour leur support. Il faut dire que si j’avais payé un billet sur le parterre plusieurs centaines de dollars, j’aurais aussi eu l’impression de m’être fait avoir, moi aussi…

– Une chose demeure et mérite d’être mentionnée : Jean Pascal n’a jamais eu peur d’affronter les meilleurs de la boxe, lui. Respect pour ça. Et aussi pour tes agissements après le combat, avec le champion.

Sauf que depuis 1 an et demi, Pascal tourne pas mal en rond. Il est musclé… Mais ça s’arrête pas mal là!

– Kovalev aussi affronte (et veut affronter) les meilleurs.

– J’ai hâte que la saison de l’Impact recommence. On va enfin pouvoir avoir des victoires, en tant que sportif de salon montréalais/québécois…

– On se laisse avec quelques images (trouvées sur Twitter) prises hier soir. Plusieurs ont été prises par Bernard Brault (La Presse), l’un des meilleurs du milieu. Elles résument bien la soirée.

PLUS DE NOUVELLES