Jaroslav Spacek et la retraite anticipée

Bon matin à tous. Je sens que la nouvelle de ce matin va avoir l’effet d’une bombe. J’ai travaillé une bonne partie de la journée hier… Et une bonne partie de la nuit à discerner les vraies informations dans ce dossier des rumeurs. Et voici ce que j’ai trouvé :

JAROSLAV SPACEK ET LA RETRAITE ANTICIPÉE
On the road, un informateur qui contacte généralement 7e m’a contacté hier matin, pour me parler de quelque chose d’on ne peut plus intéressant. Le topo était le suivant : Jaroslav Spacek risque de ne pas jouer les 2 années restantes à son contrat à Montréal.

On connaît les mésaventures récentes du défenseur tchèque. Pas besoin de les rappeler, non?

D’ailleurs, si vous avez un vieux 2 $, mettez-le sur le retrait de Spacek sous peu…


Alors, est-ce que Spacek pourrait être échangé?

Non! Aucun DG dans la LNH ne prendrait le contrat de Spacek. Surtout pas avec la qualité de son jeu récemment. Et souvenez-vous, les déboires de Spacek ont commencé dès son premier match à Montréal. Il était arrivé au camp d’entraînement un peu « out of shape » et avait été lent à se mettre en marche. Durant les Séries Éliminatoires, il avait dû rater plusieurs rencontres à cause d’une soi-disant labyrinthite. En avril dernier, nous avions été informés qu’il ne s’agissait non pas d’une labyrinthite, mais d’une maladie chronique dont l’identité exacte ne nous a pas été dévoilée.

On en conclut donc que Spacek ne portera pas un autre des 29 chandails de la LNH. D’autant plus qu’il possède une NTC limitée. Il doit donc fournir une liste des équipes auxquelles il accepterait d’être transigé, ce qui réduit de beaucoup les options pour Pierre Gauthier.

Oui, on disait que Scott Gomez et Jason Blake n’était tout simplement pas échangeables… Et ils l’ont été. Mais bon, croyez-moi, Jaroslav Spacek ne sera pas échangé.

Alors, est-ce que Spacek pourrait être rétrogradé à Hamilton?

Difficilement. Son salaire de 3,83 millions $ serait lourd à porter pour les Bulldogs et le Canadien n’est pas une formation qui fait souvent ce genre de moves discutables à la Sheldon Souray ou Wade Redden.

Pierre Gauthier et Bob Gainey ont réussi à redorer quelque peu le blason d’une organisation qui n’attirait pas les joueurs autonomes. Pas du tout, devrais-je ajouter! Bien sûr, on aura dû ajouter 1 million $ et 1 année aux contrats offerts à Cammalleri, Gionta et j’en passe… Mais le fait est qu’ils ont signé à Montréal et qu’ils ont fait abstraction du taux d’imposition et de la pression énorme qui viennent avec.

Ajoutons à toutes ces données le fait que Jaroslav Spacek a signé son contrat avec le Canadien alors qu’il avait 35 ans (il aura 37 ans en février prochain, soit dit en passant!)

De par ce fait, le salaire de Jaroslav Spacek sera comptabilisé sur la masse salariale du Canadien jusqu’à la fin de son contrat, peu importe si Spacek fait partie des 22 ou 23 joueurs actifs dans la formation. Impossible donc de l’envoyer à la retraite ou de racheter son contrat afin que le salaire restant soit étalé sur plusieurs saisons…

Sauf si Spacek se blesse sérieusement. Et là est le point de On the road.

Jaroslav Spacek a rencontré les médecins de l’équipe à plusieurs reprises depuis le début de la saison pour effectuer des tests médicaux. Tant la direction que lui-même savent que Spacek n’est pas au sommet de sa forme. Hier, avant l’entraînement, Spacek a rencontré Jacques Martin et les 2 hommes ont discuté d’une option potentielle : La retraite anticipée suite à une condition physique globale ne permettant pas au défenseur de terminer son contrat.

En conclusion, il existe de grandes possibilités que Jaroslav Spacek annonce sa retraite avant le temps, dans les prochains jours ou les prochaines semaines, s’il ne retrouve pas la santé. Une maladie chronique et non simplement la vieillesse permettraient au Canadien d’épargner de façon comptable le salaire de ce dernier. Les déboires de Spacek sont donc attribuables à sa condition médicale, du moins en partie.

Si l’on voit Spacek accrocher ses patins, soyez certains qu’il demeurera dans le giron de l’organisation, du moins pour quelques mois.

À suivre.

Pour commenter cet article ou pour suivre les mises à jour qui pourraient y être apportées, je vous invite à visiter la section « Les Oreilles de DLC » sur le forum, via le lien suivant : http://www.danslescoulisses.com/forum/viewforum.php?f=21

PLUS DE NOUVELLES