betgrw

William Nylander : le profil de joueur que le CH recherchera

Le Canadien de Montréal n’est pas encore en position de gagner. Mais ne vous inquiétez pas, partisans du Canadien, ce jour va venir.

L’équipe est encore jeune et peut-être que deux autres saisons de misère vont être nécessaires pour faire le plein d’espoirs.

Mais plus tôt que tard, Kent Hughes va devoir sortir le chéquier sur le marché des agents libres. Le bassin d’agents libres le 1er juillet prochain est justement intéressant, très intéressant.

De gros attaquants comme Steven Stamkos, William Nylander, Jake Guentzel et Sam Reinhart seront libres comme l’air.

S’il y a un gars que Hughes devra cibler, c’est Nylander. Le joueur des Maple Leafs commandera probablement le plus gros salaire entre les joueurs nommés ci-haut, mais c’est le genre d’attaquant qui cadrerait parfaitement à Montréal. Mathias Brunet a donné son avis sur la situation sur les ondes de BPM Sports.

Au début de la saison, plusieurs doutaient des chances qu’il revienne à Toronto. Après tout, Nylander va demander un autre énorme salaire et les Leafs sont déjà très serrés financièrement.

Ils pourraient peut-être lui demander de différer 95 % de son salaire en 2035, mais ça ne se fait pas dans le circuit Bettman. Vive le plafond salarial, n’est-ce pas?

Mais bon, avec le plafond salarial qui va augmenter de quatre millions de dollars, Toronto va peut-être être en mesure de lui faire une belle offre. La question maintenant : est-ce que le futur agent libre va vouloir demeurer dans la Ville-Reine?

Si non, voudrait-il vraiment venir jouer à Montréal?

Bref, tout ça pour dire qu’avec Kirby Dach, Alex Newhook, Nick Suzuki, Cole Caufield et Juraj Slafkovsky sur le top-6 (dans un monde idéal), une grosse pièce sera toujours manquante sur les deux premiers trios. Et c’est là que Nylander deviendrait intéressant, croit Brunet.

Avec 34 points en 25 matchs cette saison, Willy est un excellent joueur et il est en voie de surpasser sa meilleure saison en carrière en termes de points (87). Cette grosse saison vient à temps pour un nouveau contrat. Coïncidence?

Rappelons que Brunet n’est pas le seul à avoir lié Nylander au Canadien. Il y a quelques mois, David Ettedgui avait projeté une signature de l’attaquant par Kent Hughes en 2024.

Espérons qu’on ne nous fera pas de faux espoirs comme avec Shohei Ohtani… OK, j’arrête les comparaisons inutiles avec Ohtani, mais sachez que j’ai encore sa non-signature avec les Jays sur le cœur.

PLUS DE NOUVELLES