betgrw

Wayne Simmonds pourrait être une belle option à petit prix comme agent libre

À mon avis, durant ses belles années, Wayne Simmonds était l’un des joueurs les plus sous-estimés de la ligue. Dans ses belles années avec les Flyers, on parle d’un attaquant qui joue très physique, qui se donne à 110% à chaque présence sur la glace et qui inscrit près d’une trentaine de buts et une soixantaine de points.

Bon, je vous l’accorde, il a un peu ralenti à cause des blessures et avec l’âge, mais Simmonds est encore capable d’évoluer dans le circuit Bettman comme joueur de troisième ou quatrième trio.

Il n’a peut-être plus son aspect offensif qui lui donnait un rôle de premier plan avec les Flyers, mais alors qu’il est sur le point de devenir libre comme l’air, je crois sincèrement que l’attaquant à encore quelque chose à offrir dans la meilleure ligue de hockey au monde.

Simmonds s’est d’ailleurs entretenu avec Pierre LeBrun quant à son futur.

À la date limite des transactions, les Devils ont voulu échanger Simmonds, eux qui sont en reconstruction, mais n’ont pu trouver preneur parmi une équipe dans la course aux séries en raison du contrat assez massif de l’attaquant. Il a donc pris le chemin de Buffalo, qui n’allaient eux aussi nulle part.

Il serait d’ailleurs intéressé à rejoindre les Maple Leafs de Toronto.

Toutefois, maintenant que son contrat est à échéance et que les équipes peuvent lui en offrir un à leur goût, je pense sérieusement que Marc Bergevin devrait tenter de l’attirer à Montréal.

Laissez-moi m’expliquer.

Simmonds est un vétéran dont la réputation n’est plus à faire. Il serait une excellente présence aux côtés des jeunes joueurs de l’équipe (Nick Suzuki, Jesperi Kotkaniemi, Alexander Romanov et j’en passe).

En plus, Jeff Petry disait justement que l’équipe avait besoin de se grossir. Un autre besoin de comblé!

LeBrun donne un exemple pour expliquer l’apport potentiel de Simmonds dans une équipe : celui du Lightning de Tampa Bay.

Attention, je suis bien conscient que l’équipe de Jon Cooper est une bien meilleure formation que le CH, mais c’est surtout au niveau de la construction de l’équipe.

Patrick Maroon, Blake Coleman et Barclay Goodrow ont tous été ajoutés à l’alignement des Floridiens, eux qui avaient besoin de se grossir. Résultat? Ils sont une équipe bien plus complète que l’an dernier et se sont rendus bien plus loin en séries éliminatoires.

Bref, si le prix est bas et qu’il souhaite venir à Montréal, je serais très heureux de voir Wayne Simmonds s’amener dans la métropole. Il saurait gagner le coeur des partisans et pourrait donner du bon hockey pour une ou deux saisons.

PLUS DE NOUVELLES