Vincent Damphousse voit d’un très bon oeil l’arrivée de Max Domi

Marc Bergevin avait promis du changement.

C’est ce qu’il a fait en embauchant Dominique Ducharme, Joël Bouchard ou encore Luke Richardson dans le groupe d’entraîneurs.

Le DG du Canadien a également effectué une transaction digne de ce nom, en envoyant Alex Galchenyuk en Arizona, en retour de Max Domi.

Cet échange a donné un haut le coeur à un bon nombre de partisans et de spécialistes, mais nous ne pouvons pas reprocher à Bergevin d’avoir été infidèle à ses paroles.

Le manque de caractère dans la chambre était un gros souci la saison dernière, et il est allé en chercher en obtenant les services du fils de Tie…

En plus, Domi est un joueur qui possède du talent – certes moins que Galchenyuk – et la production entre les deux hommes depuis deux ans est sensiblement similaire.

Il amenènera du caractère dans la chambre

In fine, c’est donnant-donnant. Chayka et Bergevin ont jugé qu’en réalisant cette opération, ils allaient combler – en partie – des lacunes dans leur effectif.

Est-ce que ce sera réellement le cas ? Seul le temps nous le dira, comme dirait l’autre…

Bref, arrêtons de nous égarer et allons droit au but.

Bergevin fera toujours des malheureux lorsqu’il est le temps d’effectuer une grosse transaction. Il en a fait en échangeant Galchenyuk, mais visiblement, Vincent Damphousse n’est pas dans ce groupe…

Selon l’ancien capitaine du CH, l’arrivée de Domi à Montréal est une très bonne nouvelle.

« Moi je trouve que c’est une excellente transaction (…) Premièrement, moi j’aime beaucoup Max Domi, ça fait longtemps que je le vois jouer. Il a eu une saison très difficile l’année passée, mais moi je pense qu’il va s’épanouir ici à Montréal. C’est un gars qui est habitué à cause de son père de voir les médias autour de lui et la pression je suis sûr qu’il n’a pas peur de ça. La deuxième raison c’est qu’il est plus jeune d’un an, il vient de signer un contrat de 3.1 millions, comparativement à 4.9 millions pour Galchenyuk qui était selon moi plafonné. Moi je le vois pas comme un gars qui va devenir une super vedette, j’avais de la misère avec la façon qu’il jouait. D’un côté de la patinoire, ça allait, mais c’est pas un gars qui avait la meilleure vision et défensivement, il avait beaucoup de difficultés et moi je ne pouvais pas concevoir que Marc Bergevin allait bâtir une équipe alentours de ce gars-là parce qu’il ne faut pas oublier qu’il devenait joueur autonome sans compensation dans deux ans, fallait le signer à long terme un peu comme Pacioretty (…) J’aime beaucoup mieux un gars plus jeune avec plus de upside’s qui peut nous donner beaucoup plus que lui. »

– Vincent Damphousse

Dans tous les cas, ça a le mérite d’être clair. On comprend réellement que Damphousse n’était pas un grand fan d’Alex Galchenyuk. De toute manière, il faudra plusieurs années afin de voir qui aura remporté la transaction, si gagnant il y a…

PLUS DE NOUVELLES