Victor Mete n’a rien fait pour faire taire les rumeurs à son endroit

Et puis, comment avez-vous trouvé Victor Mete hier soir? Le petit #53 du Canadien disputait un premier match depuis le 21 août dernier, après avoir vu son agent Ian Pulver exiger publiquement une transaction samedi soir. La version officielle soutient que Claude Julien avait déjà discuté avec Mete la semaine dernière et qu’il avait déjà l’intention de l’utiliser hier (ou au plus tard cette semaine), mais certains préfèrent croire que le CH s’est plié aux menaces de Pulver ou que Mete jouait hier car il était en showcase.

Mais vous n’avez pas répondu à ma question : comment avez-vous trouvé Mete hier?

Il a été le défenseur le moins utilisé chez les Montréalais, ne formant clairement pas la paire du siècle avec Alexander Romanov (qui a connu son pire match depuis son arrivée à Montréal).

Il a terminé la soirée à moins-2… ce qui n’est pas très bon quand ton équipe gagne 6 à 2.

Par contre, les deux buts des Canucks n’ont pas été marqués à cause de Victor Mete. Brandon Prust s’est d’ailleurs permis de le souligner avec classe sur son compte Twitter hier soir.

En gros, Victor Mete n’a pas été mauvais.

Mais il n’a pas été particulièrement bon non plus.

En a-t-il assez fait pour rester dans l’alignement ce soir? J’en doute. Déjà que Claude Julien avait avoué hier que Brett Kulak jouait bien et qu’il ne méritait pas de passer son tour.

Ira-t-on jusqu’à laisser Romanov de côté le temps d’un match? Jugera-t-on que regarder un match du haut de la passerelle serait bénéfique pour le jeune défenseur russe?

Il faut faire attention avec ce genre de moves. La confiance d’un athlète est parfois (très) fragile et tu peux te retrouver avec un plus gros problème après coup. #FausseBonneSolution?

On saura vers 17h00 si Mete jouera ou non ce soir, alors que Claude Julien s’entretiendra (virtuellement) avec les médias.

Après le match hier, Mete n’a rien fait pour faire taire les rumeurs à son endroit en refusant de commenter son envie de quitter Montréal et en refusant aussi de dire s’il avait encore un futur à Montréal. En parlant « d’eux », Mete s’est distancé dangereusement du club et de sa direction.

Elliotte Friedman nous a appris au cours des dernières heures que Marc Bergevin (furieux) ne souhaitait pas échanger Mete à la base mais que s’il se voit « obligé » de le faire, il voudra obtenir un joueur capable de jouer dans la LNH en retour, et non un choix au repêchage.

On peut penser qu’en raison du départ de Noah Juulsen, le DG du CH souhaitera obtenir un défenseur qui ne coûte pas plus cher que Mete (735 000 $) et qui peut camper le rôle de septième défenseur. Rendu là, pourquoi une autre formation procéderait à un tel échange?

Les Penguins, dont le nom de Mete leur a été collé récemment, se cherchent un défenseur. Ils n’en ont pas à donner.

Patrick Johnston, journaliste chez The Province (Vancouver), a publié que Mete pourrait définitivement aider les Canucks en raison de ses qualités sur la glace.

Il a rappelé que le CH et les Canucks avaient eu une discussion entourant Jake Virtanen (un joueur qui a multiplié les frasques au cours des dernières années) en juin 2019. Il s’est demandé si les deux joueurs pourraient être échangés l’un contre l’autre.

Oubliez ça!

1. Virtanen est un attaquant.

2. Il a un cap hit de 2,55 millions $.

3. En raison de sa faible production et de ses histoires en-dehors de la patinoire (tapez Jake Virtanen DansLesCoulisses.com sur Google pour le fun), les 30 équipes de la LNH ne le réclameraient même pas au ballottage selon une source de The Province.

Est-ce que le fait de justement habiller par hasard Mete face aux Canucks puisse vouloir dire quelque chose pour Jim Benning et Marc Bergevin? Peut-être… mais il n’y a aucune chance qu’un gars comme Jake Virtanen puisse être lié à tout ça.

Aucune.

Pour résumer ce qu’a écrit François Gagnon ce matin : pourquoi échanger Mete? Le CH ne pourrait que perdre une telle transaction selon moi…

Mais Mete ne semble pas avoir enfilé son suit de la patience si l’on se fie à son agent et aux commentaires d’après-match d’hier. Quelle sera la suite de l’histoire? 

PLUS DE NOUVELLES