20 000$ en prix à gagner!
Inscris-toi gratuitement à notre superpool.
Inscris-toi gratuitement à notre superpool.
20 000$ en prix à gagner!

Valeri Nichushkin publie des photos de lui avec une arme à feu à la main

Lors des dernières séries, l’Avalanche a été éliminée en toute première ronde par le Kraken de Seattle. C’était assez surprenant de voir les champions en titre plier bagage aussi rapidement, mais il y avait quand même des absents de taille.

Du lot, il y avait notamment Valeri Nichushkin, qui a seulement disputé les deux premiers matchs de la série. Par contre, il n’a pas raté le reste de la série en raison d’une blessure : c’était en raison d’une histoire encore très nébuleuse qui l’a forcé à quitter l’équipe.

Bref, même si on ne connaît pas encore exactement tous les détails de cette histoire (et ça pourrait rester mystérieux pour un bon moment), on se demandait quand même comment allait le Russe. Il a été aperçu en Russie plus tôt cet été, mais c’était assez bref malgré tout.

Or, voilà qu’on a des nouvelles au sujet du joueur, qui a publié une story sur Instagram aujourd’hui.

Le problème, c’est que les photos publiées ne font pas exactement l’unanimité, alors qu’on le voit avec une arme à feu à la main.

Et clairement, on ne parle pas d’un simple pistolet : ça semble être une mitraillette.

Sur cette même photo, le joueur a écrit le mot « Romance » (en russe), un message qui témoigne de son amour pour les armes à feu. Notons d’ailleurs qu’une seconde photo est présente, où l’arme en question est dans les mains d’une autre personne (qu’il considère visiblement comme un frère considérant la présence du mot « Brothers ») mais sur laquelle il est également présent.

Clairement, Gary Bettman ne doit pas être particulièrement satisfait de voir ça aujourd’hui. Rappelons que dans la NBA, une situation similaire a valu une suspension de 25 matchs à Ja Morant, alors qu’une vidéo le montrant avec une arme à feu entre les mains avait été diffusée sur les réseaux sociaux.

Est-ce que le même sort attend Nichushkin? La question se poste.

Bref, encore une fois, l’attaquant de l’Avalanche ne retient pas l’attention pour les bonnes raisons. Et clairement, je me dis que la direction de l’Avalanche ne doit pas la trouver drôle, surtout qu’il a encore sept ans de contrat à 6,125 M$ par année.

PLUS DE NOUVELLES