Vadim Shipachyov prononce le divorce

Vadim Shipachyov aurait peut-être dû y penser deux fois avant de s’entendre avec les Golden Knights de Vegas, cet été. Du début à la fin, la relation entre le Russe et l’équipe aura été désastreuse alors que l’attaquant n’a jamais eu la chance de s’établir dans la LNH, malgré le salaire annuel de 4.5 millions de dollars qu’il devait commander. On a plutôt décidé, à cause de la mauvaise gestion de George McPhee, de le rétrograder à la Ligue Américaine puisqu’il n’était pas éligible au ballottage.

Aujourd’hui, il a pris la décision de prononcer le divorce : il retournera en Russie dès que son contrat avec les Knights ne sera plus en effet.

Lorsqu’on y pense, il n’y a aucun gagnant dans cette situation. Les Golden Knights n’auront que dépensé du temps et de l’argent dans une cause perdue, et n’auront pas pu bénéficier des services d’un joueur d’impact. À ça s’ajoute aussi la mauvaise image qui est donnée à l’équipe par ce dossier, alors qu’il est absolument clair que l’équipe a mal géré la situation.

Nikita Gusev voudra-t-il vraiment se rendre à Vegas, maintenant qu’il a vu ce qui s’est passé avec son compatriote?

Du côté de Shipachyov, il a perdu son droit de participer aux Jeux Olympiques pour très peu. Il a préféré la LNH aux Olympiques, l’été passé, et il se retrouve aujourd’hui sans aucun des deux. Il devra se contenter d’un contrat dans la KHL, et peut-être pas nécessairement avec le SKA, puisque la relation n’est pas la meilleure entre les deux clans.

Selon Aivis Kalnins, il s’était fait donner le choix entre Vegas et les Olympiques, l’an dernier, et vu sa décision, il est désormais considéré inéligible à se rendre en Corée par le comité russe olympique.

C’est donc dire qu’il n’aura trouvé aucune équipe dans la LNH qui soit intéressée à ses services, même si son salaire ne représente pas un gros risque en raison du potentiel de son impact.

Après avoir été suspendu par les Golden Knights pour avoir quitté les Wolves du Chicago, c’est décidément la fin du Russe dans la Ligue Nationale… à moins évidemment qu’il ne soit réclamé au ballottage lorsqu’il y sera.

Son premier but en Amérique du Nord aura été son dernier.

PLUS DE NOUVELLES