Une proposition de transaction entre les Jets et le Canadien fait (encore) jaser

Deux blogues de partisans ont relayé une même nouvelle/rumeur/spéculation/suggestion datant qu’il y a une dizaine de jours au cours des dernières heures.

HabsolumentFan et RumeursDeTransaction ont tous deux épluché un article paru à la fin du mois d’octobre.

Dans cet article, des rédacteurs du site TheAthletic réagissaient à des propositions de transaction impliquant les Jets de Winnipeg ayant été soumises par des abonnés.

L’une de ces 15 suggestions touchait aussi le Canadien.

Un certain Nicolas T. a suggéré au Canadien d’échanger Tomas Tatar, Josh Brook et un choix de deuxième tour en 2021 aux Jets en retour de nul autre que Nikolaj Ehlers.

Arpon Basu et Murat Ates (qui couvre les activités des Jets) procéderaient à cette transaction dans la minute s’ils étaient Marc Bergevin.

« Voici comment j’imagine la réaction de l’état major du Canadien si une telle offre de transaction venait à être déposée sur le bureau de Marc Bergevin : « CONFIRME LA TRANSACTION À LA LIGUE TOUT DE SUITE! ». Tomas Tatar sera agent libre sans restriction en 2021. Josh Brook est un espoir décent, mais il est loin d’être assuré de jouer dans la LNH et il est relativement loin dans la liste des meilleurs espoirs de l’équipe. Le Canadien a deux choix de deuxième tour au repêchage de 2021. Cette idée de transaction, aussi bonne soit-elle pour le Canadien, ne fait malheureusement aucun sens. » – Arpon Basu

Je ne peux qu’être en accord avec Basu sur celle-là. Le parcours de Tomas Tatar – même s’il a terminé la dernière campagne au sommet des pointeurs de l’équipe – à Montréal tire à sa fin. Il risque d’être sacrifié au deadline ou encore partir pour rien l’été prochain. Sa valeur n’est pas très élevée sur le marché des transactions, et ce, malgré ses multiples points en 2019-20. Ses récentes séries et son parcours à Vegas l’année précédente inquiètent.

Josh Brook ne m’excite pas/plus.

Et un choix de deuxième tour, c’est bon, mais ce n’est pas non plus un asset qu’il faut conserver à tout prix.

Nikolaj Ehlers, quant à lui, vient de récolter 58 points en 71 rencontres. Il progresse et il n’a que 24 ans. Il mesure 6’0 et il joue à l’aile gauche, ce qui remplirait un besoin criant chez le Canadien.

Il est aussi sous contrat pour cinq saisons à un salaire annuel moyen de 6 millions $. Je ne pense pas que les Jets pourraient se permettre de laisser partir un joueur de la trempe d’Ehlers sachant qu’ils auront ses droits pour les cinq prochaines campagnes. Pas facile d’attirer de bons joueurs offensifs au Manitoba…

Ehlers est le deuxième ailier gauche des Jets derrière Kyle Connor et il a beaucoup plus de chances de devenir le premier LW de l’organisation que de quitter celle-ci. Next!

PLUS DE NOUVELLES