Une partisane et animatrice radio s’est fait enlever son tatouage du Canadien

Mine de rien, depuis que Marc Bergevin guide la barque, le Canadien perd des plumes peu à peu. Sa façon de procéder, tenir le tout secret, se servir d’un ton sec lors des entrevues, les menteries « cachées »… Bref, il cumule les prises aussi rapidement que Jose Bautista cette année.

Ouin!

Je connais des gens qui décrochent de plus en plus. Le Centre Bell, même si l’organisation annonce des salles combles, est plus dégarni que par le passé. Assez, que la dernière fois que le Temple a été rempli à pleine capacité remonte au 5 mai, où le groupe Florida Georgia Line est venu enflammer l’endroit.

Depuis le départ de P.K., certains partisans semblent l’avoir suivi à Nashville… est-ce que Robyn Flynn fera ou a fait le move elle aussi? Cette passionnée de hockey, une féministe dans l’âme qui est également l’une des voix de TSN690 s’est fait enlever un tatouage qu’elle avait des Canadiens de Montréal.

Pourquoi? Aussi simple que le CH ne la représente plus… elle et ses valeurs. Selon les rumeurs, utiliser un laser pour enlever un tatouage fait encore plus mal que le faire faire. Fallait qu’elle soit tannée pour vrai! Sincèrement, je ne peux pas la blâmer. Pour ma part, je vais conserver mon tatouage des Jays de Toronto jusqu’à ma mort, j’ai trop peur des lasers.

PLUS DE NOUVELLES