Une mauvaise nouvelle tombe sur un espoir du Canadien

À partir du 6 septembre (jusqu’au 12), les recrues du Canadien se réuniront afin d’offrir un camp d’entraînement. Un total de 30 joueurs y participeront afin de démontrer l’étoffe et le caractère qu’ils ont. Parfois, des joueurs ne font que passer, on voit leur nom et par la suite, on n’entend plus jamais parler de ceux-ci. D’autres débarquent là et ils font une bonne première impression… puis nous les revoyons quelque temps plus tard.

Le joueur de centre des Saguenéens de Chicoutimi, Samuel Houde, que les Canadiens ont appelé sur la tribune lors du cinquième tour en juin dernier, pourrait manquer une occasion d’étaler ses prouesses aux yeux de l’organisation aux trois couleurs. Pourquoi? Parce que l’espoir s’est fait une entorse à l’épaule lors d’un entraînement de son équipe de la LHJMQ. Comment cette blessure est-elle survenue? À cause d’une fissure dans la glace. C’est encore plus désappointant. Il sera donc rangé sur les lignes de côté pour au moins une dizaine de jours, donc ça le mènera au 10 septembre (environ).

Mais pour le bien de son équipe, il est « soulagé » que ça ne se soit pas produit dans un moment crucial de la saison, ce qui démontre de belles qualités de meneur.

Je n’ai pas été chanceux, mais c’est quand même mieux que ça arrive tout de suite que dans un moment plus important pour l’équipe. Je vais avoir le temps de guérir comme il faut. C’est moins pire là qu’une blessure qui mettrait fin à mes séries. – Houde

Le kid se rendra toutefois à Montréal afin d’assister à ce camp des recrues, mais sans toutefois prendre quelques coups sur la surface glacée. Sauf que… il pourrait démontrer son côté guerrier en se présentant lors d’une séance.

On va voir comment ça va aller. Ça va dépendre comment mon corps va réagir dans les prochains jours. – Houde

Lors de sa deuxième campagne dans la « Q », il a récolté 32 points, dont 16 buts, en 54 rencontres. Et n’oubliez pas qu’il est le seul Québécois que le Canadien a sélectionné lors du dernier encan.

PLUS DE NOUVELLES