Une facette de l’été impeccable des Stars de Dallas est tombée dans l’oubli

Difficile de dire que les Stars de Dallas ont connu une saison à la hauteur des attentes, en 2016-2017. La troupe de Lindy Ruff, ravagée par les blessures tout au long de la saison, a raté les séries pour une deuxième fois en quatre ans sous ses ordres, résultant éventuellement avec le congédiement de l’entraîneur.

Depuis, les bonnes nouvelles n’ont cessé de pleuvoir, dans un État où les précipitations ne sont pas particulièrement coutume.

La plupart des experts classifient le travail de Jim Nill comme étant l’un des meilleurs au courant de la saison morte. La nomination de Ken Hitchcock en tant qu’entraîneur, l’acquisition de Ben Bishop, la sélection de Miro Heiskanen ainsi que les signatures effectuées lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes sont tous des ajouts extrêmement importants à l’équipe qui ont été gratifiés en raison de leur qualité (en général).

Un détail important derrière toutes ces modifications a cependant été laissé de côté.

Le désavantage numérique des Stars était atroce, l’an dernier. Avec des gardiens médiocres et une ligne bleue composée d’un seul défenseur de première paire (à caractère offensif), c’est assez dur d’obtenir de meilleurs résultats. Jim Nill l’a compris et a fait tout en son possible pour améliorer cette facette de son équipe.

NHL.com pointe Martin Hanzal et Marc Methot comme les deux bases d’une nouvelle unité à court d’un homme de qualité supérieure, en 2017-2018.

Ça ne s’arrête pas là, cependant. Le fait d’ajouter un gardien de qualité en Ben Bishop et de shake up le système de jeu avec un nouvel entraîneur pourrait jouer en faveur des Stars. N’oublions pas que Miro Heiskanen est un défenseur à caractère défensif qui aidera également dans ce domaine, mais à long terme.

En 2015-2016, sous les ordres de Ken Hitchcock, les Blues de St-Louis ont terminé au troisième rang de la LNH, pour le taux d’efficacité en désavantage numérique.

Rajoutons à tout ça l’addition d’Alexander Radulov et nous avons des Stars revampés et prêts à faire des dégâts la saison prochaine.

PLUS DE NOUVELLES