Une déclaration fracassante au sujet de Samuel Girard

Lorsque Samuel Girard a paraphé son nouvel accord de sept ans, certaines personnes se sont questionnées et ces mêmes individus ont même indiqué que la longueur du contrat était illogique. Pourtant, un pacte de sept ans à 5 millions de dollars en moyenne par campagne, c’est très raisonnable. C’est un excellent coup de Joe Sakic, qui s’assure de conserver les services de son défenseur à long terme, à un prix qui pourrait devenir un GROS rabais d’ici quelques mois.

D’ailleurs, à ce sujet, Kyle Keefe, qui suit l’équipe de Denver au quotidien, a pris la peine de mettre son grain de sel dans ce dossier. Il n’a pas emprunté 43 chemins pour indiquer sa pensée au sujet de cette signature judicieuse :

Il a frappé très fort en précisant clairement que Girard, même s’il mesure 5 pieds 10 pouces et fait osciller la balance à 162 livres, était un défenseur de franchise. Sa rapidité, son intelligence et son potentiel illimité sont les éléments que Keefe a utilisés pour justifier cette déclaration saisissante. Girard est certes un joueur spécial, mais mérite-t-il pour autant le qualificatif de « franchise defenseman »?

Bien, selon P-A Parenteau, oui. Girard déborde de qualités qui peuvent permettre de croire qu’il deviendra le défenseur de franchise de l’Avalanche du Colorado, même avec des brigadiers au potentiel élevé comme Cale Makar et Bowen Byram au sein de la brigade. Bref, disons que la défensive jeune et dynamique de l’Avalanche a de quoi rendre jaloux Marc Bergevin et ses homologues.

Tout compte fait, si Girard atteint réellement ce statut d’ici quelques années, la transaction qui a amené celui-ci dans l’organigramme de l’Avalanche aura été un coup de génie.

PLUS DE NOUVELLES