Un tournoi de bagarreurs sur glace aura lieu la semaine prochaine en Alberta

Quand j’ai entendu Georges Laraque lancer en ondes en début de semaine qu’il allait retourner à Edmonton le 21 mai pour assister à une toute nouvelle compétition d’hommes forts sur la patinoire, je me suis demandé si j’avais bien compris.

Quoi? En 2022? Un événement de bagarres sur glace alors qu’il y a un mouvement de plus en plus grand pour enrayer les bagarres au hockey? N’est-ce pas d’une autre époque?

J’avais bien compris.

Un nouveau type de sport de combat est bel et bien en train de voir le jour en Amérique du nord : le Ice Wars International, the King of the rink.

Quatre événement sont déjà prévus, dont un premier le 21 mai prochain en Alberta. Huit goons participeront à ce premier événement, dont le Québécois Jean-François Lafrance (LNAH).

Dans les faits, le gala se tiendra à Enoch, en banlieue d’Edmonton.

Chaque combat se déroulera selon le format suivant : deux rondes d’une minute sur la patinoire jugés par des experts. Un KO ou un TKO met bien évidemment fin à chaque combat.

Les combattants porteront des gants de style UFC sous des gants de hockey traditionnels qu’ils jetteront au début du combat. Ils ne se battront donc pas à mains nues.

Il y aura trois catégories (poids) : moins de 205 livres, 205 à 220 livres et plus de 220 livres.

Les coups de pied et les coups de tête seront interdits, tout comme les morsures, les tirages de cheveux, les jambettes et les coups de genou. Un combattant ne pourra pas non plus retenir les gants de son adversaire et il devra garder son casque durant tout le combat. Il sera également partiellement habillé en joueur de hockey.

Une commission de boxe et des médecins encadreront chaque événement.

Chaque soirée se veut un tournoi à huit combattants où celui qui aura remporté ses trois duels aura remporté le championnat de la soirée.

À première vue, ce genre d’événement ne m’attire pas vraiment. J’ai davantage l’impression de retourner dans les années ’80 qu’autre chose et d’assister à un cirque ou à une foire. Mais je crois tout de même qu’il y aura de fervents partisans pour ce genre de spectacle. Reste à savoir combien…

À noter que chaque événement sera diffusé sur la télé à la carte (Fite.tv). Entre 500 et 2 500 sièges peuvent être vendus dans le River Cree Resort and Casino d’Enoch. Combien seront occupés le 21 mai prochain, soit dans moins de 10 jours?

Pour l’instant, il y a encore énormément de billets disponibles sur Ticketmaster.

Le deuxième gala aura lieu au Texas et l’organisation aimerait bien présenter son troisième au Québec. Alberta… Texas… il me semble que le Québec n’a pas la candidature type pour compléter cette trilogie, non?

Ah oui… chaque combattant sera logé, nourri, déplacé gratuitement et payé pour sa performance. J’espère!

En rafale

– Le CH aurait Shane Wright au sommet de sa liste.

– Déjà un chandail qui fait référence à Shane Wright!

– Une possible salle comble attend le Rocket ce soir à Laval.

– L’influenza a fait son entrée dans le vestiaire des Remparts.

– Victoire pour FAA.

– Alistair Johnston, sorti sur blessure samedi dernier, est de retour à l’entraînement.

PLUS DE NOUVELLES