Un top-25 presque parfait, mais…

Mon ancien collègue, Nicolas Cloutier, qui oeuvre désormais sur TVA Sports, a pondu un billet très intéressant au préalable. Un top-25 des meilleurs joueurs âgés de moins de 25 ans. Jonathan Drouin s’y retrouve-t-il? Max Domi s’est-il déniché une place à travers ce classement? On le sait, le circuit Bettman est devenu une ligue où les jeunes s’imposent de plus en plus. Au sommet de ce scrutin, inutile de vous souligner que le numéro 97 des Oilers d’Edmonton y siège bien tranquille, sans soucis.

Connor McDavid n’est pas uniquement le meilleur joueur de moins de 25 ans, il est tout simplement le nouveau « meilleur » joueur au monde, lui qui a surpassé Sidney Crosby, selon plusieurs. En trois campagnes dans le grand show, sa récolte de points est monstrueuse. Son compteur indique 256 points, dont 87 buts, en 209 rencontres. Il sort fraîchement de deux saisons successives où il a récolté au moins 100 points.

À la position numéro 2, l’ancien collègue suggère Nathan MacKinnon. Mac, qui patine à la vitesse du vent, a démontré toute l’étendue de son grand talent lors de la dernière campagne, où il a récolté un total impressionnant de 97 points en 72 rencontres. Un train. Une machine à ramasser des points, j’en conviens… Mais, ici, je ne peux pas être en harmonie, même si j’adore l’ancien des Mooseheads. C’est ardu de critiquer ce choix, mais je me dois de livrer le fond de ma pensée et mettre mon grain de sel. Pour moi, c’est Auston Matthews, le second de ce palmarès.

Bien que le prodige des Leafs se situe au troisième rang et que la différence est minime entre le train de Denver et lui, à mon avis, Matthews se devait de siéger au second rang. Le phénomène de l’Arizona a enfilé 40 buts dès son entrée dans le show à l’âge de 19 ans. En 2017-18, malgré beaucoup de temps à l’infirmerie, il a conclu la saison avec 63 points en 62 rencontres. Un rythme d’un peu plus d’un point par match et une cadence qui a été cassée à cause de cette fameuse blessure à l’épaule.

Pour le restant du top-25, je n’ai rien à débattre… sauf peut-être l’absence de Max Domi et Jonathan Drouin, héhé.

PLUS DE NOUVELLES