Un « spécialiste des espoirs » voit (vraiment) Nikita Scherbak dans sa soupe

Mitch Brown est reconnu pour très bien connaître les espoirs de la LNH. Il suit le hockey junior, le hockey universitaire américain, les différents circuits en Europe, la Ligue Américaine…

Mais il l’échappe encore parfois. Ce matin, Brown nous dit que Nikita Scherbak est à ce jour le 3e plus bel espoir du Canadien de Montréal. #EncoreEn2017?

Il vante le talent de Scherbak indiquant que lorsqu’il est on, Scherbak peut faire de la magie dans des espaces restreints.

Oui, l’attaquant russe possède une vision extraordinaire… Mais il y a plus que ça comme variables à entrer dans l’équation. Avoir une telle attitude vision est loin d’être un gage de réussite dans la meilleure ligue au monde.

Depuis 2 ou 3 ans, on voit un jeune qui a stagné lors des camps de perfectionnement, des recrues et régulier. Scherbak devra produire davantage qu’un point à tous les deux ou trois matchs dans la AHL s’il souhaite atteindre le next level. De plus en plus de gens parlent de lui comme étant un flop (même s’il a été repêché en 1ere ronde). La LNH n’est pas une ligue adaptée aux joueurs qui offrent seulement un ou deux flashs par match…

Mitch Brown classe Scherbak devant Lindgren, McCarron, Hudon, Mete, Bitten et Ikonen. Seuls Juulsen et Poehling semblent être de meilleurs prospects que Scherbak à ses yeux…

Vous comprendrez que je suis loin d’être en accord avec lui. Scherbak état un bel espoir en 2015. Depuis, les déclarations concernant son éthique, sa constance et son attitude ont fait augmenter le doute que j’ai le concernant…

Je suis davantage tenté de le placer entre la 7e et la 10e position (comme EOTP).

Espérons qu’il saura retrouver le droit chemin à Laval, cette saison, parce que son prochain contrat en dépend. En fait, son futur en Amérique du nord en dépend…

Et par la bande la crédibilité de Mitch Brown au niveau des espoirs de la LNH aussi!

PLUS DE NOUVELLES