Un partisan du CH épuisé par l’équipe livre le fond de sa pensée à Tony Marinaro

La saison du Canadien n’a pas été de tout repos, je ne vous apprends rien ici. Certains diront qu’ils s’attendaient à plus des représentants de la Sainte-Flanelle, et d’autres seront satisfaits du fait que l’équipe vogue vers une qualification en séries éliminatoires au quatrième rang de la Division Nord.

Je suis entre ces deux extrêmes, personnellement.

Or, certains sont vraiment exaspérés par les performances du Tricolore. Parlez-en à Tony Marinaro, qui a rencontré un dénommé Leo dans le cadre de sa baladodiffusion, le Sick Podcast.

Qu’est-ce qu’il a de spécial, ce Leo? Il n’en peut tout simplement plus de voir le CH à l’œuvre.

Pour voir l’épisode en entier, c’est ici. 

Tout d’abord, sachez qu’il n’est pas un grand fan du travail de Jonathan Drouin. En fait, selon lui, si Marc Bergevin voit une opportunité d’envoyer le Québécois sous d’autres cieux, il doit sauter sur celle-ci.

N’importe quel connaisseur de hockey, n’importe quelle personne qui regarde les matchs du CH de façon passionnée, qui porte attention à tous les petits détails serait d’accord avec moi (sur le fait que Drouin doit être échangé). C’est fini, le temps des sentiments, tu ne fais plus rien, « chow bye » – Leo

Bon, ça a le mérite d’être clair en tout cas!

Et si jamais le Canadien devait rater les séries, ce serait « catastrophique » selon lui. Là-dessus, j’abonde dans le même sens que lui. Après toutes les acquisitions effectuées, ce serait inacceptable de voir le CH rater la danse printanière.

Il a également soulevé le nom de Brady Tkachuk, affirmant qu’un tel joueur cadrerait tellement bien dans l’alignement du Canadien. Il ne semble pas être friand de Jesperi Kotkaniemi, alors qu’il aurait adoré mettre la main sur l’ailier des Sénateurs au troisième rang de l’encan amateur de 2018.

Ce ne sont que quelques aspects touchés ici, je vous recommande fortement de regarder la baladodiffusion, qui dure un peu moins de 20 minutes.

Bref, si le CH vous exaspère, probablement que vous vous reconnaîtrez un peu dans l’invité de Tony Marinaro.

PLUS DE NOUVELLES