Un Championnat mondial bénéfique pour la valeur de Joel Armia

Les Finlandais sont champions du monde. Ça veut dire que Joel Armia l’est aussi. Il a connu un excellent tournoi d’après-saison et ses performances peuvent faire grimper sa valeur marchande. Sa valeur est en hausse, mais à quel point?

Sean Campbell de TSN 690 s’est penché sur la question, lundi matin, et selon lui, Joel Armia a seulement prouvé sa valeur, sans nécessairement la faire grimper.

« Je crois que ça montre seulement ce qu’est exactement Joel Armia. C’est le gars qui, lorsqu’il se présente, peut être un joueur dominant, un joueur qui fait la différence. Et quand il ne se présente pas, tu l’écrases. C’est comme ça que ça s’est passé. » – Sean Campbell de passage au Morning Show de TSN 690

Ça résume exactement le joueur qu’est Armia. En fin de saison, on a bien remarqué qu’il ne voulait pas nécessairement être à Montréal et ça paraissait dans son jeu. Il se faisait écraser comme Campbell le dit si bien. Il n’a récolté que deux buts et aucune mention d’aide lors de ses 12 dernières rencontres de la saison. Avant cette mauvaise séquence, ça allait toutefois plutôt bien, puisqu’il avait accumulé cinq points en autant de rencontres.

Pour avoir un Armia productif, il faut un Armia heureux et c’est ce qu’on a vu en Finlande au Championnat du monde. Une récolte totale de cinq buts et trois passes en dix matchs, en plus de conclure avec une médaille d’or au cou. Ses buts étaient aussi très importants ; il a inscrit le but vainqueur pour éliminer les États-Unis en demi-finale et a donné les devant 3-1 aux siens, en fin de troisième période de la médaille d’or.

Sean Campbell a expliqué sur les ondes du TSN 690 que les recruteurs pro des autres équipes et Kent Hughes ne se feront pas avoir par ces performances. La valeur d’Armia n’a pas grimpé, mais elle s’est bien précisée. Il lui faudra garder du cœur au ventre toute la saison pour mieux produire que cette année. D’une certaine façon, il semble mieux produire avec une équipe gagnante.

Armia est un joueur d’impact qui pourrait aider n’importe quelle équipe de la LNH à progresser, mais il faut quand même qu’une offre assez intéressante pour Kent Hughes soit proposée. D’ici là, Joel Armia est Montréalais.

En rafale

– Chris Boucher s’est vraiment amusé au premier match à domicile de l’Alliance!

– Beaucoup d’action à prévoir à Roland-Garros.

– Jour sombre pour la NFL.

– Messi appuie son homologue français.

– Ce n’était clairement qu’une question de temps.

PLUS DE NOUVELLES