Brendan Gallagher n’est pas le meilleur « Canadien » | Datsyuk prouve encore qu’il tient à la Russie | En rafale

Si je vous dis que la Norvège a vaincu la Lettonie 3 à 1 et que les Kostitsyn ont battu la France 3 à 0, vous vous en foutez autant que moi?

Toutefois, si je vous mentionne que Corey Perry a envoyé (pour quelques minutes) Patrik Laine à « l’infirmerie » dans un gain de la Finlande sur le Canada, je suis persuadé que vous accrochez davantage. #DuGrandPerry #Frustration

Dans un blanchissage (4 à 0), évidemment, aucun joueur ne peut s’imposer offensivement, mais certains se sont démarqués, dont Ryan Ellis qui a dirigé 3 lancers sur Mikko Koskinen.

Connor McDavid s’est pour sa part imposé d’une autre façon et pas nécessairement la bonne puisqu’il semblait avoir pas mal de frustration dans sa game.

Ce fut un peu le même cas dans la game de Brad Marchand… et ce n’est pas surprenant dans son cas.

Dans les statistiques intéressantes ou non, Brendan Gallagher a eu 2 minutes de punition et il a terminé cette rencontre avec un différentiel négatif (moins 1).

Du côté des Finlandais, Leo Komarov a marqué un but et Mika Pyorala, un joueur de 34 ans qui a joué 36 matchs avec les Flyers en 2009-2010, a récolté 2 points. Patrik Laine n’a peut-être pas récolté de points, mais il a été un facteur important dans le gain des siens.

Quel mauvais but accordé par Cam Talbot…

Alex Ovechkin a encore été blanchi dans un gain des siens
Ovechkin a peut-être encore la tête à Washington puisqu’il pensait réellement remporter la coupe Stanley avec son équipe. À l’inverse, Pavel Datsyuk a la tête bien en Russie et il a encore « mené » les siens, avec 1 but et 1 passe, vers un gain de 4 à 1 sur les Suédois.

Artemi Panarin (1 but, 1 passe) et Vadim Shipachev (2 passes) ont aussi récolté 2 points dans cette victoire de la nation russe. Sergei Bobrovsky a été presque fumant lors de ce duel et il s’est mérité la victoire. Le seul buteur du côté des Suédois a été Mattias Ekholm, des Predators de Nashville.

En terminant, les quarts de finale s’entameront jeudi et voici les duels qui seront présentés :

Donc, Tomas Plekanec (5 buts en 7 matchs), Mike Condon (2 victoires), Lars Eller (5 passes en 7 matchs), Alexei Emelin (25 minutes de punition), Magnus Nygren (2 points en 5 matchs) et Brendan Gallagher (3 points en 7 matchs) seront les « Canadiens » qui danseront lors des matchs qui comptent pour vrai.

Je vous rappelle également que Sven Andrighetto (7 points en 7 matchs), Martin Reway (1 point en 7 matchs) et Tim Bozon (aucun point en 6 matchs) ont terminé leur tournoi et ils sont officiellement en vacances.

Pendant les duels suivants, je vais surveiller des joueurs comme Patrik Laine (10 points en 7 matchs), Auston Matthews (6 points en 7 matchs), Vadim Shipachev (13 points en 7 matchs) et Connor McDavid (7 points en 7 matchs).

En rafale
– Joel Ward et Troy Brouwer ont évolué ensemble au sein des Capitals de Washington, mais ils doivent laisser leur amitié de côté pour quelques semaines. [ESPN]

– Mike Blunden vit enfin le rêve qu’il attend depuis longtemps grâce au Lightning de Tampa Bay. [JDM]

– Lors d’une récente entrevue, John Tavares a une fois de plus démontré son grand leadership en livrant des propos dignes d’un capitaine. [Newsday]

– Je vous ressors quelque chose de vieux, mais cette conversation « Subway » avec Guy Carbonneau démontre qu’il est meilleur par écrit que devant des lentilles. [25S]

– Un patin dans les roubignoles? [RDS]

– Un autre grand leader au sein des Huskies de Rouyn-Noranda qui devrait lui aussi jouer dans le show un jour :

– Eugenie Bouchard est très fébrile puisqu’elle participera à la Coupe Banque Nationale à Québec. [25S]

– Comment trouvez-vous la sanction qu’a reçue Rougned Odor pour sa droite en pleine tronche de Jose Bautista? Je m’attendais à 5 rencontres au minimum, alors je suis satisfait de la suspension imposée. [ESPN]

PLUS DE NOUVELLES