Tyler Toffoli juge que l’avantage numérique a débloqué grâce à Nick Suzuki

Nick Suzuki joue potentiellement le meilleur hockey de sa carrière, présentement. Depuis quelques matchs, le jeune homme marque, amasse des points et s’est approprié un réel impact sur la patinoire. Quelques joueurs se sont réveillés, et il en fait partie.

Si le Canadien a eu de la difficulté à maintenir une ligne de centre constante à travers la saison, Suzuki joue présentement comme un centre #1. Les mots de Jake Allen, pas les miens. À travers la pluie de compliments qu’il a distribués, le gardien du Canadien a lancé que son jeune coéquipier jouait comme un vrai centre #1 depuis quelques rencontres.

Comment explique-t-on ce changement drastique, lui qui connaissait auparavant des difficultés?

Tyler Toffoli l’a expliqué, et c’est relativement simple.

« Il tire plus, donc les défenseurs ne se concentrent pas uniquement sur ses passes. »

Un changement simple, mais qui a pourtant un énorme impact tactique.

Il n’y a toutefois pas que ça. Lorsque questionné à propos des bons moments de l’avantage numérique du Tricolore, Toffoli a donné le crédit à Suzuki. Selon lui, ce déblocage est attribuable au fait que le sophomore a atteint un nouveau niveau de jeu dans les quelques derniers matchs. Un nouveau qu’il n’avait possiblement jamais atteint.

Disons qu’il s’agit d’un moment opportun pour que les différents morceaux du CH commencent à cliquer. On dit souvent qu’il est important d’arriver en séries avec le momentum, et c’est particulièrement le cas pour une équipe qui a connu des moments très difficiles durant lesquels un manque de confiance évident était palpable.

Ne manquerait peut-être que KK, qui n’a pas pleinement la confiance de son entraîneur, ces temps-ci. 

PLUS DE NOUVELLES