Tyler Seguin pourrait-il être attiré par le Canadien

On associe toujours les gros noms au Canadien de Montréal parce que ça demeure un souhait ou rêve… mais au fond de nous, on sait bien que c’est illogique. On sait que les gros joueurs comme Steven Stamkos ou John Tavares n’ont même pas pensé une seconde au Canadien de Montréal. Par contre, été après été, on croise les doigts en se disant que cette fois-ci, c’est la bonne. En juillet 2019, Tyler Seguin deviendra agent libre sans compensation. Ce sera encore une fois la « bonne ».

Avec encore une fois tout près de 8 millions de dollars restant sous le plafond salarial, ça permet à certains rêves de se développer. Mais n’oubliez pas une chose, on a rêvé dans le vide toute la saison 2017-18 en se disant : « On a du cash pour attirer LE gros joueur le 1er juillet! »

Rien de tout ça n’est arrivé… Le centre que le Canadien a fini par mettre sous contrat se nomme Tomas Plekanec. Un gars qui a passé quelques semaines à Toronto pour ensuite revenir dans SA ville d’adoption. Pas de John Tavares, pas de Paul Stastny. Donc, pourquoi soudainement un joueur du calibre de Tyler Seguin voudrait-il franchir les portes du vestiaire du Canadien ? Un vestiaire pas mal moins populaire que jadis.

Seguin, c’est tout un cheval… et il n’a que 26 ans. L’an passé, il a récolté 78 points, dont 40 buts. En carrière, son compteur indique 505 points en 590 rencontres. Disons que ses statistiques sont très reluisantes pour un gars qu’on a sorti de Boston à l’époque de Claude Julien. La relation était-elle au beau fixe? Je n’en suis pas persuadé. Puis, même si The Hockey News indique ceci ; «Seulement six joueurs dans la LNH ont marqué plus de points que Seguin depuis 2013-14. En fait, à cette époque, Seguin a récolté 0,99 point par match, contre 0,98 pour Tavares. Cela signifie-t-il qu’il obtiendra plus d’argent que Tavares? Probablement pas. Est-ce que ça veut dire qu’il va le demander? Pourquoi! », ça ne change rien. Le Canadien est incapable d’attirer des joueurs de cette trempe pour plein de raisons.

À moins que Jordie Benn s’implique dans le dossier, lui qui est un excellent ami de Seguin. Mais bon, je n’y crois pas puisque Benn sera lui aussi agent libre en juillet prochain… et il ne devrait pas prolonger son séjour à Montréal.

PLUS DE NOUVELLES