Tristan Luneau et Noah Warren sont dans la mire de Kent Hughes en vue du prochain repêchage

Le prochain repêchage qui aura lieu les 7 et 8 juillet risque d’être très intéressant et excitant pour les partisans du Canadien de Montréal.

Avec 13 choix (sans compter celui des Oilers qui est conditionnel) à son actif pour le repêchage 2022, le CH s’assure de garder ses partisans rivés devant leurs écrans pour les deux journées de repêchage.

De plus, étant donné que la grande majorité des espoirs éligibles au repêchage cette année ont manqué une saison complète dans leur développement la saison dernière en raison de la pandémie, il risque fort probablement d’y avoir plusieurs gemmes cachées dans les rondes plus tardives du repêchage.

Avec tous ses choix, Kent Hughes et le reste de l’état-major du Tricolore auront plusieurs grosses décisions à prendre en lien avec les analyses de tous les espoirs qu’ils ont suivi toute la saison.

Il est clair également que plusieurs partisans du CH espèreront voir quelques Québécois être repêchés par le Tricolore.

En tout cas, des joueurs de la LHJMQ talentueux, il y en a en masse dans le repêchage.

Eh bien, ces partisans seront contents de savoir que Kent Hughes aurait pris le temps de s’informer au sujet de deux joueurs des Olympiques de Gatineau.

En effet, l’entraîneur-chef des Olympiques de Gatineau, Louis Robitaille, a affirmé en entrevue avec Jean-Charles Lajoie que Kent Hughes aurait « fait ses devoirs » au sujet de Tristan Luneau et Noah Warren.

« Le Canadien de Montréal a fait ses devoirs. Kent (Hughes) a pris le téléphone. Il y a tellement de bons joueurs dans le repêchage. On va voir comment ça va découler et qui va sortir où. Mais que ce soit à Montréal, à Columbus ou à Anaheim, je sais que les deux jeunes auront une grande carrière. » – Louis Robitaille

Pour l’entraîneur-chef des Olympiques, le CH ne devrait pas hésiter une seconde avant de repêcher Luneau et Warren.

« Pour moi, c’est un »no-brainer » pour les Canadiens de les prendre. Ce sont de bonnes personnes qui vont être capables de répondre aux journalistes et qui ne seront pas distraits par ça. C’est une grosse pression de jouer à Montréal. Il faut être fort mentalement et ce sont deux joueurs qui sont capables de passer au travers de ça. Ils rêvent de jouer dans la LNH et encore plus pour leur ville. » – Louis Robitaille

Selon le grand patron des Olympiques de Gatineau, Kent Hughes et Jeff Gorton s’en mordront les doigts s’ils passent à côté de ces deux espoirs-là alors qu’ils ont la chance de les repêcher.

« Tristan Luneau a tellement de pression, mais les gens ne réalisent pas tout ce qu’il fait de bien sur la patinoire. C’est un gars qui fait tout de la bonne façon. Même si c’était son année de repêchage, il a mis son égo de côté et il voulait aider l’équipe à gagner.

Il voulait continuer à grandir en jouant de la bonne façon pour atteindre la LNH le plus rapidement possible. Peu importe son rang de sélection, ça reste juste un chiffre. Je suis convaincu qu’il aura une brillante carrière pour longtemps dans la LNH. » – Louis Robitaille

Bref, Robitaille a vraiment vanté ses deux protégés en expliquant qu’ils sont d’excellentes personnes et d’excellents joueurs de hockey.

« Ce sont deux jeunes hommes extraordinaires. Ils vont réussir dans le monde du hockey et dans la vie. Tout comme Tristan, Noah a adhéré au plan. C’est un passionné qui a eu une progression fulgurante aux yeux des recruteurs. Pour moi, je n’ai jamais eu de doute, mais je suis content de voir qu’il a attiré l’attention pour les bonnes raisons. Ce sont les deux jeunes de 17 ans à la défense qui ont mené notre club en séries. » – Louis Robitaille

Bref, comme j’ai mentionné plus haut, le repêchage à venir en sera un à suivre de très près tout autant pour le premier choix au total que pour les autres choix du CH.

De plus, il ne faut pas oublier que le Tricolore pourrait très bien décider de procéder à un échange pour monter un de ses choix dans le repêchage afin de s’assurer de mettre la main sur un espoir qu’il aime bien.

PLUS DE NOUVELLES