Tout porte à croire que Shane Wright jouera dans la LNH en octobre

Le Canadien a remporté la loterie, ce qui lui confère le tout premier rang en vue du repêchage amateur qui se tiendra le 7 juillet prochain à Montréal…

Et on a 1001 raisons de penser que Kent Hughes prononcera le nom de Shane Wright lorsqu’il montera sur le podium ce vendredi soir là…

Vient ensuite la prochaine question : est-ce que Shane Wright évoluera dans la LNH ou dans la OHL en octobre prochain? Rappelons qu’il ne pourra pas jouer dans la Ligue américaine en raison de son âge et du fait qu’il a évolué dans un circuit junior canadien en 2021-22.

Si le passé est garant du futur, on peut penser que oui.

Au cours des 15 dernières années, le tout premier choix au repêchage a entamé la saison qui a suivi sa sélection dans la LNH à 14 reprises.

Il n’y a qu’Owen Power – l’an dernier – qui n’a pas débuté sa saison post-draft dans la LNH. Avant Power, Erik Johnson (2006) était le dernier jouer à avoir disputé une saison dans le junior, l’Europe ou la NCAA après son année de sélection. Si l’on fait abstraction des premiers mois de la saison 2012-13, alors que la LNH était en lock-out (Nail Yakupov en KHL) bien sûr…

Bref, les joueurs repêchés au tour premier rang qui n’évoluent pas dans la NCAA jouent toujours dans la LNH à 18 ans. C’est comme ça dans la LNH. 

Est-ce que Wright fera comme 14 des 15 derniers first pick overall… ou imitera-t-il Owen Power (qui a tout de même terminé la saison dans la LNH)?

Selon Darren Dreger, il y a beaucoup plus de chances de voir Wright jouer dans la LNH que dans la OHL la saison prochaine. Surtout qu’il a déjà deux saisons dans la OHL dans le corps en raison de son statut exceptionnel d’il y a deux ans dans le junior canadien…

« S’il sort au premier rang, il va jouer dans la LNH en octobre! » – Darren Dreger

Je suis prêt à l’écrire ce matin : le Canadien va repêcher Wright ET le faire jouer dans la LNH dès le mois d’octobre 2022.

J’imagine que le département marketing va pouvoir remplacer la face de Jeff Gorton par celle de Shane Wright sur les publicités (abonnements de saison).

Mais attention! Il faudra par contre faire preuve de patience à Montréal.

Wright n’entamera pas la saison au centre du premier trio. Il devra s’acclimater et faire ses preuves sur le bottom six. Peut-être qu’il sera même laissé de côté par Martin St-Louis certains soirs? il ne faudra pas paniquer.

Alexis Lafrenière n’a récolté que 21 points en 56 matchs à sa première saison dans le show. Et il n’a toujours pas trouvé son ère d’aller…

Jack Hughes n’a obtenu que 21 points en 61 rencontres à 18 ans. Ce n’est qu’à sa troisième saison qu’il est devenu dominant (56 points en 49 parties).

Wright est davantage dans le moule de ces deux joueurs-là que dans celui de MacKinnon, McDavid, Ovechkin, Crosby ou Matthews… et la LNH ne sourit plus autant que ça aux joueurs de 18, 19 ou 20 ans. Il faudra être patient… surtout que par moments, le style de jeu peu flashy/spectaculaire de Wright fera dire à certains analystes qu’il devrait être dans le junior.

Mais la place de Wright en octobre sera bel et bien dans la LNH… surtout si le coach derrière lui s’appelle Martin St-Louis! Même si Wright n’a pas joué dans la OHL en 2020-21 (COVID-19) et qu’il a connu un lent début de saison, il s’est bien repris en deuxième moitié de campagne… et il fait très bien depuis le début des playoffs.

Au pire, tu pourras toujours le retrancher avant qu’il ait disputé sa 10e partie de la saison.

Non, le first pick overall en 2022 ne sera pas un joueur générationnel comme Crosby ou McDavid, mais il sera tout de même un excellent joueur de hockey… qui sera prêt à poursuivre son développement dans la meilleure ligue au monde.

Certains aimeraient voir le CH renvoyer Wright dans la OHL afin d’augmenter ses chances de repêcher Connor Bedard, Matvei Michkov ou Adam Fantilli…

Pas moi!

Par contre, et je me répète, mais il ne faudra pas s’attendre à ce que Wright fasse des miracles. Rares sont ceux qui sont parvenus à amener leur équipe en séries tout juste après avoir été sélectionné au tout premier rang.

À noter que si Wright passe la saison dans la LNH, il brûlera ainsi la premier année de son contrat d’entrée (trois ans), il touchera un salaire plus élevé plus tôt dans sa carrière et il sera admissible à l’autonomie complète un an avant. C’est quand même important de le mentionner.

Le #51 de Shane Wright sera disponible à Montréal. Francis Bouillon et David Desharnais ont bien fait, mais pas assez pour voir leur chandail être retiré, hehe. Et personne ne le porte actuellement.

Ah oui… je me demande si le Canadien (ou une autre équipe, si jamais l’impensable devait se produire) laissera Wright participer aux championnats mondiaux junior en août. J’ai le feeling que non, mais bon…

À moins que les Frontenacs de Kingston soient éliminés plus tôt que tard dans la OHL?

Prolongation

– Shane Wright a su avant de débuter son match d’hier que le Canadien avait remporté la loterie. Rappel : il a souvent répété qu’il aimerait jouer pour le CH.

– Wright a d’ailleurs connu un bon match malgré la défaite hier soir (deux mentions d’aide).

Rappel : Shane Wright est un joueur spécial.

– Repêcher Shane Wright sera excitant pour les partisans.

– Le Canadien aura la chance de repêcher d’autres bons joueurs que Shane Wright en juillet.

– Vrai!

PLUS DE NOUVELLES