Toujours six équipes n’ont pas nommé de capitaine en vue de la prochaine saison

Contrairement à plusieurs autres sports où le poste de capitaine ne représente pas une importance primordiale sur le terrain, le hockey est différent. Le joueur qui porte le «C» sur son chandail a indispensablement besoin de plusieurs qualités requises associés à cette lettre. Un joueur en particulier porte beaucoup de responsabilités sur ses épaules et peut réellement faire la différence sur la surface de jeu.

C’est pourquoi être nommé capitaine est plutôt spécial, au hockey. C’est moins banal qu’au football, où 5 équipes nomment de nouveaux capitaines chaque semaine et que les autres équipes apposent le C sur le chandail de plus d’un joueur, et ce pour chaque unité.

Le leadership est la base de ce rôle, sur une patinoire. Sans lui, une équipe peut facilement manquer de jus, alors que le hockey est le seul sport ou le leadership peut se transformer en l’habileté de changer l’issue d’un match. C’est pourquoi le joueur qui représente cet exemple est extrêmement important.

Présentement, six équipes du circuit Bettman n’ont toujours pas nommé leur capitaine en vue de la saison 2016-2017.

Coyotes de l’Arizona

Suite à la retraite imminente de Shane Doan, les Coyotes se retrouvent sans capitaine. On peut imaginer que le prochain détenteur du «C» aura plus de pression qu’à l’habitude, la chaise à remplir ayant été laissée vacante par un leader de première classe.

Ce nouveau capitaine devrait logiquement être Oliver Ekman-Larsson, alors que quelques rumeurs le voient être nommé d’ici le début de la saison.

Sabres de Buffalo

Brian Gionta a quitté le navire, cet été, et la troupe rafraîchie et renouvelée de Phil Housley sera à la recherche d’un nouveau capitaine. Jack Eichel est-il trop jeune? Ryan O’Reilly peut-il prendre ce rôle avec brio? Est-ce que Jason Pominville pourrait réclamer le titre qu’il a porté pendant 2 saisons, avant qu’il ne soit échangé au Minnesota?

Seul le futur nous le dira.

Mon choix : Jason Pominville

Ma prédiction : L’incertitude entourant le contrat de Jack Eichel retardera une annonce à la prochaine saison, donnant par la même occasion le temps aux Sabres de devenir plus matures. 

Hurricanes de la Caroline

Ron Francis a confirmé qu’il nommera un nouveau capitaine à la conclusion du camp d’entraînement, alors que le titre est vacant depuis l’échange d’Eric Staal. Parmi les candidats, on peut spéculer que les assistants ayant servi lors de la dernière saison (Justin Faulk, Jordan Staal, Jeff Skinner et Victor Rask) seront du lot.

Ma prédiction : Justin Faulk. Je ne crois pas que Jeff Skinner ait l’allure d’un capitaine, et on ne voudra pas donner le C au frère de l’ancien capitaine, qui n’a pas particulièrement excellé dans son rôle.

Prédateurs de Nashville

Mike Fisher ne sera pas de retour dans la LNH lors de la prochaine saison, laissant la place vacante à un nouveau capitaine. P.K. Subban, Roman Josi et Ryan Johansen seront vraisemblablement les trois joueurs les plus susceptibles de remplacer Fisher.

Ma prédiction : P.K. Subban. D’un point de vue marketing et leadership, l’ancien du Canadien représente la meilleure option. Aucun joueur ne soulève la foule comme il le fait et si vous doutez de l’importance d’être capitaine aux yeux du #76, vous rêvez.

Maple Leafs de Toronto

Je ne crois pas que quelqu’un soit en droit de remettre en doute le fait que Auston Matthews sera le prochain capitaine des Maple Leafs.

Golden Knights de Vegas

Outre James Neal, les choix ne tombent pas du ciel pour devenir le premier capitaine de l’histoire de l’équipe. Même si d’un point de vue publicité, n’en nommer aucun n’est pas le meilleur move, la troupe de Gerard Gallant connaîtra une année de transition et d’ajustements et ne devrait pas être pressé de broder le «C» sur un chandail. C’est ce que George McPhee a confirmé.

«Nous ne voulons pas mettre de « C » sur l’uniforme d’un joueur qui ne sera pas avec nous pour une longue période. Nous souhaitons d’abord apprendre à connaître davantage nos joueurs. En seulement un mois, c’est difficile à faire.»

PLUS DE NOUVELLES