Top-5 : Premier tour du chapeau en carrière pour Troy Terry

Pendant que le Canadien de Montréal est en congé pour une petite secousse, l’action n’arrête pas dans la LNH. Huit rencontres étaient présentées au public mardi soir. En voici le résumé des faits saillants marquants.

1 : Troy Terry poursuit sa domination 

Soyez franc avec moi.

Si je vous avais demandé avant le début de la saison si vous croyiez que Troy Terry allait rouler à un rythme d’un point par match cette saison, quelle aurait été votre réponse?

En tout cas, personnellement, je ne croyais pas qu’il allait exploser de la sorte. Le jeune joueur des Ducks connaît une saison sensationnelle présentement, mais il ne semble pas en être assez satisfait pour le moment.

Il a terminé sa soirée avec une récolte de trois buts hier soir :

2 : Filip Forsberg sort ses mains du dimanche 

Filip Forbserg est l’un des joueurs les plus sous-estimés de la ligue. Et ce, depuis quelques années déjà.

Son succès passe un peu sous le silence, mais il a tenu à rappeler à la planète hockey qu’il possédait des mains magiques lorsque ça lui tente.

Appréciez cette pièce de jeu qui a mené à sa 17e réussite de la saison :

3 : Cale Makar inscrit l’un des plus beaux buts de l’année 

Depuis qu’il a fait son entrée dans la LNH, Cale Makar ne cesse de faire tourner les têtes. Son coup de patin élégant combiné avec son tir dévastateur et ses mains tout simplement incroyables font en sorte qu’il est (vraiment) excitant à regarder jouer, et on a encore eu droit à du bonbon hier soir.

Je ne pense pas que j’ai besoin de vous rappeler que le jeune homme est un défenseur. Et un défenseur, habituellement, ça ne marque pas des buts comme celui que Makar a marqué face aux Blackhawks, en prolongation, pour donner la victoire à son équipe :

4 : Le tir de la soirée appartient à Dylan Larkin 

Ceux qui lisent régulièrement le top-5 le matin sur notre site web commencent peut-être à se rendre compte que je suis en train de tomber en amour avec la formation de Détroit.

Non mais, sincèrement, cette équipe me fait vibrer depuis le début de la campagne.

Ils ne gagnent peut-être pas tous leurs matchs, mais ils sont excitants à voir aller. On sent que l’avenir est rose chez les Wings. La vitesse des jeunes est amusante à regarder et il faut vivre en dessous d’une grotte pour affirmer qu’il n’y a pas de talent là-bas.

Ils seront dangereux dans quelques années. Je peux vous le garantir.

Hier, c’est le capitaine Dylan Larkin qui m’a ébloui. Sa montée en toute puissance a mené à un très beau but :

5 : Ne change jamais, Wes McCauley

Wes McCauley est un individu qui semble aimer rire et s’amuser dans la vie de tous les jours. Ce n’est pas la première fois où il se retrouve sur les réseaux sociaux en raison d’un comportement cocasse, et il a encore fait des siennes hier soir.

Je vous laisse apprécier la séquence avant de poursuivre.

C’est le fun, voir ça. Ça donne de la vie et un élément un peu différent au sport, qui peut se décrire comme étant un peu trop sérieux pour plusieurs.

Wes McCauley, continue de nous faire rire de la sorte.

En rafale

– Wow.

– Drette où maman cache les biscuits. 

– Il est en feu, d’ailleurs.

– Quel tir, autant puissant que précis.

– Les Wings ne niaisent pas avec le puck.

– La réponse à la question est non.

– Vintage Marc-André!

– Pas de meilleur moyen de se faire pardonner.

– Beau plateau pour Samuel Girard.

– Meilleurs pointeurs de la soirée d’hier :

(Crédit: NHL.com)

– Deux seuls matchs à l’horaire aujourd’hui dans la LNH :

Oilers vs Leafs

Blues vs Penguins

PLUS DE NOUVELLES