Suzuki et Poehling pourraient détenir les clés des espoirs du Canadien

Teasdale – Poehling – Suzuki : MO Beaudoin, tu n’es pas le seul qui doit rêver à cette première combinaison l’an prochain à Laval.

Si les trois joueurs sont envoyés chez le Rocket à la suite du camp d’entraînement du Canadien, Joël Bouchard n’aura aucun autre choix. Teasdale et Poehling sont dessinés pour Bouchard, on connaît déjà son grand amour pour Teasdale, alors que Nick Suzuki démontre beaucoup de caractère en séries actuellement… sans omettre son talent monstrueux. C’est un no-brainer, selon moi. À moins que…

À moins que l’un d’eux amorce la campagne 2019-2020 avec le Canadien de Montréal. Ou encore, deux parmi le trio, comme Poehling et Suzuki, qui ont une longueur d’avance puisqu’ils ont été de hauts choix au repêchage. Parce que ces deux-là pourraient certes devenir les deux clés qui permettraient au Canadien d’atteindre les éliminatoires en 2020. Ils ont de l’étoffe et du caractère.

Pendant les séries au sein de la OHL, Suzuki est tout simplement hallucinant et il a permis à son équipe de revenir à deux reprises pour demeurer en vie (contre les Knights et contre le Spirit). Tout le monde rêve ou commence à rêver d’une unité composée de Suzuki, Max Domi et Jonathan Drouin. Avec ces deux-là, Drouin pourrait peut-être maintenir une constance.

Dans le cas de Poehling, il a inscrit trois buts à son premier match au sein de la LNH et on a aussitôt constaté que son rendement était prometteur pour la suite des choses. S’il débarque au camp d’entraînement avec la même conviction, il pourrait fort probablement se tailler un poste dès le jour un. Il répond parfaitement à cette nouvelle culture du Canadien de Montréal.

Si les deux jeunes hommes démontrent qu’ils sont taillés pour la LNH dès l’automne prochain, ça donnera des munitions supplémentaires pour Claude Julien et son groupe. Suzuki est tellement cérébral, tout en étant un marqueur naturel, qu’il pourrait réussir cette mission. Poehling est différent, mais ses atouts et sa maturité ont rapidement charmé la Flanelle.

Au final, tous les fanatiques sont impatients et sont excités en vue du prochain camp d’entraînement. Pour ma part, je vous dis ceci : surveillez Joël Teasdale.

PLUS DE NOUVELLES