Stratégie du CH en prolongation : Ray Ferraro veut changer les règles

Les résultats du Canadien en prolongation cette saison laissent (beaucoup) à désirer. Après avoir perdu neuf joutes consécutives en surtemps pour entamer la campagne, ça s’est un peu replacé depuis, alors que l’équipe a remporté ses deux derniers matchs disputés sur plus de 60 minutes. Est-ce que ça compense pour les neuf premières rencontres? Malheureusement, non.

Toutefois, je veux ici me concentrer sur la fiche du CH seulement en prolongation (donc, en excluant les tirs de barrage). Lorsque le match se transporte en situation de trois contre trois, le Tricolore affiche une fiche de 1-6 avec quatre joutes qui ont nécessité une fusillade. Ce n’est pas excellent, loin de là.

Le seul but inscrit en prolongation par le CH cette saison a été une gracieuseté d’Eric Staal.
(Crédit: Twitter/capture d’écran)

Mais bien que les résultats ne sont pas bien impressionnants, la stratégie employée par le Canadien en surtemps fait jaser. Dans le cadre de la baladodiffusion « Ray and Dregs Hockey Podcast », Ray Ferraro a affirmé que lorsqu’il voit Montréal jouer à trois contre trois, il doit demander à sa femme de « cacher les ustensiles pour ne pas se les planter dans les yeux »Ce qu’il n’aime pas, c’est de voir le CH tourner en rond pour épuiser l’équipe adverse et obtenir une seule chance de marquer.

HabsolumentFan rapportait d’ailleurs cette histoire un peu plus tôt aujourd’hui.

Selon l’analyste, la LNH devrait intervenir. En fait, sa proposition se concentre sur l’idée suivante :

Lorsqu’une équipe est en possession de la rondelle et qu’elle traverse la ligne rouge, elle devrait être obligée d’y demeurer. Si elle revient dans sa moitié de la glace, le jeu arrêterait et on procéderait à une mise au jeu. – Ray Ferraro

En gros, il propose l’idée d’un « hors-jeu » qui serait basé sur la ligne centrale au lieu de la ligne bleue adverse.

Il affirme que cette modification forcerait les équipes à attaquer constamment et améliorerait la qualité du spectacle. Là-dessus, je me dois d’être en accord avec lui. 

Toutefois, est-ce que ça augmenterait la quantité d’arrêts de jeu? Ceci ferait en sorte que les périodes de prolongation seraient plus longues, mais le rythme serait plus soutenu.

Bref, que pensez-vous de cette idée?

PLUS DE NOUVELLES