Steve Simmons croit que Carey Price voulait quitter Montréal pour Seattle cet été

Au cours de l’été, Carey Price a été exposé au repêchage d’expansion. Le Kraken de Seattle a malgré tout choisi de laisser Carey Price à Montréal et de choisir Cale Fleury, qui a depuis été placé au ballottage.

On sait qu’à la base, c’est Carey Price qui a soulevé l’idée de soumettre son nom pour protéger celui de Jake Allen. Ainsi, il y avait deux scénarios.

  • Il restait à Montréal avec un bon adjoint.
  • Il quittait vers Seattle, le coin de son épouse.

Mais dans aucun des deux, il ne restait à Montréal sans Jake Allen. Au final, le plan aura fonctionné.

Ceci dit, Price a accepté de lever sa clause. Est-ce parce qu’il voulait partir ou pour être un joueur d’équipe?

Selon le polarisant Steve Simmons, journaliste torontois, c’est parce qu’il voulait quitter vers Seattle. Il affirme que plusieurs personnes avec qui il a été placé en contact lui ont affirmé qu’il voulait un changement d’air vers Seattle.

Il affirme aussi que ce n’est peut-être pas relié à son repos actuel.

Tout ce que le journaliste a affirmé, c’est que plusieurs personnes lui ont dit ça. C’est tout et il n’y a pas forcément plus de contexte.

La nuance importante à apporter ici, c’est de savoir si Carey Price voulait simplement quitter pour Seattle ou s’il voulait/veut quitter Montréal en général. Parce que si c’est le premier scénario, ça se comprend. Sa famille est située là-bas.

Mais s’il veut quitter Montréal pour n’importe quelle destination pour quitter la pression et la jungle montréalaise, c’est une autre paire de manches. Après tout, l’échanger sera difficile. Je ne sais pas si le CH voudra s’en départir et je ne sais pas qui voudra de son contrat.

Pour l’instant, on lui souhaite bonne chance dans son processus de prendre soin de sa santé mentale. Pour le reste, on verra en temps et lieu.

En rafale

– Dur coup pour les Alouettes.

– Les Flames utilisent Twitter pour trouver des employés.

– Dommage.

– En parlant de Seattle.

– Joe Veleno s’en va en bas.

PLUS DE NOUVELLES