Stéphane Robidas aidera les jeunes défenseurs à Montréal

Humble et prêt à s’investir : c’est ce qui ressort des premières heures de Stéphane Robidas comme entraîneur dans l’organisation du Canadien.

Tout s’est déroulé très vite pour l’ancien défenseur de la LNH. Ce matin, le Tricolore annonçait son embauche comme entraîneur adjoint à Martin St-Louis. En fin d’avant-midi, Robidas rencontrait les journalistes pour un point de presse.

Et en fin de journée, il s’est notamment retrouvé au micro de Raphaël Doucet sur les ondes du 91.9 Sports lors de sa tournée d’entrevues médias.

En entrevue, le natif de Sherbrooke a insisté sur deux choses : sa gratitude d’être dans cette nouvelle position, et son désir d’aider les jeunes défenseurs à progresser dans la métropole.

Quand on pense aux jeunes défenseurs du CH, les noms de Justin Barron, Kaiden Guhle ou Jordan Harris peuvent nous venir en tête. Robidas, qui compte 937 parties d’expérience dans la LNH entre 1999 et 2015 à la ligne bleue, ne désire qu’une chose : les aider à s’améliorer.

« C’est sûr que c’est excitant des jeunes défenseurs comme ça. Ils ont vraiment un beau potentiel. Ils sont déjà très très bien développés. Après ça, c’est de continuer à progresser. »

– Stéphane Robidas

Le droitier de 5 pieds 11 pouces a terminé sa carrière chez les pros dans l’uniforme des Maple Leafs. Il a par la suite travaillé six ans en développement des joueurs pour cette franchise (2015-2021), où il s’occupait particulièrement des défenseurs LAH et ECHL. C’est ce bagage qui a penché dans la balance pour son embauche, pense-t-il.

« On va avoir de bons jeunes défenseurs. L’objectif, mon mandat, c’est vraiment d’aider les jeunes défenseurs. »

Après avoir été entraîneur à Magog dans le M18 AAA et à Sherbrooke dans la LHJMQ, l’homme de 45 ans est « très excité et heureux d’aller pouvoir aider l’organisation ». Notons qu’il n’a pas été derrière le banc du Phoenix, puisqu’il est arrivé durant la saison morte et que l’offre du CH a changé ses plans.

Robidas soutient que la première approche de Martin St-Louis a eu lieu il y a environ deux semaines.

« Après avoir vraiment tout regardé la situation, t’sé… c’est une offre que je ne pouvais pas vraiment refuser »

Calme et porté par une passion du hockey, celui qui a été repêché par Montréal en 1995 (7e ronde, 164e choix) est heureux de revenir aux sources.

« J’ai adoré mon passage chez le Canadien. C’est cliché, mais je suis un petit gars d’ici. Ça me fait rêver d’avoir l’opportunité de partir avec une jeune équipe. »

en rafale

– Un ancien joueur étoile avec Steph Curry chez les Warriors?

– Dadonov découvre les installations montréalaises.

– Ça a l’air plaisant, Los Angeles.

– Dommage pour le sprinteur canadien.

– Belle nouvelle de football.

https://twitter.com/PhilippeAsselin/status/1552777950793170949

PLUS DE NOUVELLES