Six points pour Connor Bedard à son retour dans la WHL

Cette semaine, le Canadien devra mettre ses bottes de travail s’il veut gagner des matchs. Après tout, il a beau avoir battu les Blues samedi dernier, mais les prochains jours ne seront pas de la tarte.

Au moins, il n’y aura pas d’interminable voyage dans l’Ouest au menu et la majorité des matchs des prochaines semaines seront à la maison.

Comme on peut le le voir, dès ce soir (à 19h 30), le Canadien accueillera le Kraken en ville. Puis, jeudi, les Predators seront en ville. C’est ce soir-là que le CH honorera la carrière de P.K. Subban.

Puis, pour finir, un petit voyage à New York est au menu. Le Canadien affrontera coup sur coup les Islanders (samedi soir) et les Rangers (dimanche à 17h), ce qui donne une semaine de quatre matchs.

(Crédit: Canadiens)

Et ce n’est pas comme si la semaine d’après allait être de tout repos.

Gagner des matchs dans de telles conditions ne sera pas exactement simple pour les hommes de Martin St-Louis. Le club devra donner tout ce qu’il a pour simplement espérer gagner. Des défaites sont à prévoir dans le lot.

Ceci dit, quand on pense à Connor Bedard, les défaites font moins mal. Je recommence : quand on pense à Connor Bedard, les défaites sont souhaitables, question de se donner les meilleures chances de le repêcher.

Hier, à son retour dans la WHL, Bedard a marqué quatre buts et obtenu deux passes. Il a donc obtenu six points et il a tiré pas moins de 13 fois dans une victoire de 6-2 des Pats de Regina contre Calgary.

Qui dit mieux, après avoir dominé au Championnat mondial junior?

Cela fait en sorte que présentement, il a 70 points (dont 31 buts) en seulement 29 matchs sous les couleurs des Pats de Regina. Le jeune homme est à un but des 32 marqués par Shane Wright l’an passé à son année de repêchage… en 62 matchs.

Donc oui, chaque défaite rapproche le Canadien de Bedard.

En ce moment, en combinant les chances du Canadien et des Panthers, Tankathon nous rappelle que Kent Hughes et Jeff Gorton ont les troisième meilleures chances (12.5 %) de gagner la loterie au prochain repêchage.

(Crédit: Tankathon)

Seuls les Blackhawks et les Blue Jackets sont présentement en meilleure position que le Canadien pour gagner la loterie.

Évidemment, les choses ont le temps de changer 1000 fois d’ici la fin de la campagne puisque nous n’en sommes qu’à la moitié de la saison, mais quand même : Bedard a des chances légitimes d’aboutir au Québec cet été.

Rappelons aussi, toujours selon Tankathon, que le Canadien a le calendrier le plus difficile de la LNH d’ici la fin de l’année quand on se base sur la qualité des adversaires au menu.

Les Panthers sont aussi dans le top-5 des calendriers les plus difficiles d’ici la fin du mois d’avril.

En rafale

– La liste des blessés régulière (sans compter les Carey Price et Paul Byron) du Canadien est à jour. Kaiden Guhle, Mike Matheson et Sean Monahan ont été rejoints par Brendan Gallagher. Le CH a donc une place dans son alignement de 23 joueurs. Un rappel est-il en vue?

– Un dossier à surveiller à Laval. Espérons que Nicolas Beaudin ne soit pas blessé sérieusement.

– Les fans à Anaheim n’aiment pas les Yankees.

– Joshua Roy pourra-t-il jouer sur un gros trio dans la LNH un jour? [THW]

– Voici le portrait des séries dans la NFL. Les Chiefs et les Eagles profiteront d’une semaine de congé.

PLUS DE NOUVELLES